Biographie

Premier prix du concours général de philosophie , ancien élève de l'ENS, Serge Doubrovsky est titulaire d'une agrégation d'anglais. Professeur de littérature française, il a notamment enseigné à l'université de New York, l'université Harvard, au Smith College et à l'université de Brandeis.

Son œuvre comporte à la fois des essais critiques et des romans autobiographiques. Il qualifie lui-même ses romans non pas d'autobiographies, mais d'autofictions, terme dont il est l'inventeur.

Il reçoit le prix Médicis 1989 pour Le Livre brisé et le prix de l'écrit intime pour Laissé pour conte en 1999.

En 1997, une vive polémique l'oppose à son cousin Marc Weitzmann, lorsque celui-ci publie son roman Chaos qui met en scène Serge Doubrovsky.

Il est entre autres connu pour sa vision novatrice sur la pièce de Racine, Britannicus : la quête de Néron serait, en plus de celle du pouvoir, l'érotisme. Pour parvenir à le démontrer, il détourne le vocabulaire du texte en lui donnant un sens érotique, dans le sens où ce qui satisfait un monstre naissant est l'image, la façade extérieure, et non la profondeur de l'être.

Bibliographie

Romans

  • Le Jour S suivi de Chronique américaine. Roman discontinu , 1963.
  • La Dispersion , 1969.
  • Fils , 1977.
  • Un amour de soi , 1982.
  • La Vie l'instant , 1985.
  • Le Livre brisé , 1989.
  • L'Après-vivre , 1994.
  • Laissé pour conte , 1999.
  • Un homme de passage , 2011.

Essais

  • Corneille et la dialectique du héros , 1963.
  • Pourquoi la nouvelle critique : critique et objectivité , 1966.
  • La Place de la madeleine : écriture et fantasme chez Proust , 1974.
  • Parcours critique , 1980.
  • Autobiographiques : de Corneille à Sartre , 1988.
  • Parcours critique 2 , 2006.

actualités sur Serge Doubrovsky