Biographie

Serge Tisseron est né le 8 mars 1948 à Valence (Drôme). Après un baccalauréat en section philosophie, il prépare l'Ecole Normale Supérieure en section littéraire au lycée du Parc à Lyon puis s'oriente vers la médecine. Il réalise sa thèse de médecine, en 1975, sous la forme d'un album de bandes dessinées consacré à l'histoire de la psychiatrie afin de montrer que les images sont une forme de symbolisation du monde à part entière à égalité avec le langage parlé/écrit.Praticien hospitalier de 1978 à 1997, il fonde au début des années 1990 une unité mobile de soins palliatifs (Hôpital de Villeneuve Saint Georges) dont il a assuré la direction pendant cinq ans, puis a enseigné la psychologie à l'Université Paris VII. Il y dirige le premier Diplôme Universitaire entièrement consacré aux conséquences psychiques et sociales du numérique.Serge Tisseron est à l'origine de plusieurs projets menés en partenariat avec diverses institutions et ministères - pétition contre la télévision pour les enfants de moins de trois ans (1987) ; mise au point d'une activité destinée à développer l'empathie des enfants dès l'école maternelle, le Jeu des Trois Figures (2005/2008) ; création de la règle « 3-6-9-12 » qui signifie pas d'écran avant trois ans, pas de console de jeu personnelle avant six ans, pas d'Internet accompagné avant neuf ans et pas d'Internet seul avant onze douze ans (2008) ; création de l'institut pour l'Histoire et la Mémoire des Catastrophes (IHMeC) (2008) et mise en ligne du site (2012) qui a pour objectif de contribuer à une mémoire et à une « culture » du risque à travers la constitution d'une banque de témoignages, afin de favoriser la résilience des générations actuelle et futures.Serge Tisseron écrit une quarantaine d'ouvrages sur les rapports que nous entretenons avec les images, les objets, ou les secrets de familles. Depuis une dizaine d'années, son intérêt se porte sur les jeux vidéo et les mondes en ligne.Il a été co-auteur de l’Avis de l’académie des Sciences sur L’enfant et les écrans (janvier 2013).Il est également dessinateur de bandes dessinées (quatre albums publiés à ce jour) et d'ouvrages pour enfants.

Bibliographie sélective :

  • Fragments d'une psychanalyse empathique (2013)
  • Rêver, fantasmer, virtualiser, du virtuel psychique au virtuel numérique (2012)
  • Les Bienfaits des Images (2002) [Prix Stassart de l'Académie des Sciences Morales et Politiques en 2003]
  • L'Intimité surexposée (2001) [Prix du Livre de télévision en 2002]
  • Enfants sous influence : les écrans rendent-ils les jeunes violents ? (2000)
  • Secrets de famille. mode d'emploi (1996)
  • Tintin et les secrets de famille (1990)
  • Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées (1978)

Site personnelSite de l'institut de l'Histoire et Mémoire des CatastrophesBiographie de la Documentation de Radio France - décembre 2013.

actualités sur Serge Tisseron

Voir plus