Biographie

Sigismund Schlomo Freud est né le 6 mai 1856 à Freiberg dans la province autrichienne de Moravie. Il grandit à Vienne ou il entreprend des études de médecine et se spécialise en neuropathologie . Il suit l’enseignement durant 4 mois de J-M Charcot à Paris et s’intéresse alors aux bénéfices de l’hypnose et de la suggestion. En 1886, il prend la direction du service de neurologie à la clinique des Enfants malades de Vienne et épouse Martha Bernays avec qui il aura 6 enfants. Il traduit les ouvrages de Charcot (Hystérie masculine ) et de H. Bernhein (De la suggestion et de ses applications à la thérapeutique, et Hypnotisme, Suggestion, Psychothérapie ) et se consacre à la question de l'hystérie dont il lie les symptômes à des expériences antérieures oubliées. En 1895, il publie avec Joseph Breur Études sur l’hystérie qui pose les fondements de la doctrine et du vocabulaire psychanalytique. Il met au point la technique de la psychanalyse qui demande au patient d’abandonner toute attitude critique laissant le thérapeute interpréter ses évocations.Bien que le rôle qu’il attribue à la sexualité dans l'étiologie des névroses et l'importance qu’il accorde aux expériences vécues dans l'enfance lui vaillent un accueil critique de la part de la société scientifique, Sigmund Freud rallie un petit groupe de médecins avec qui il fonde la première société de psychanalyse : la « Société psychologique du Mercredi ». Des sociétés de psychanalyse voient le jour à travers le monde et, en 1908 se tient à Salzbourg le Congrès International de Psychanalyse sous le titre Rencontre des psychologues freudiens avec 42 membres de six nations. Freud participe à la création de nombreuses revues : Zeitschrift für Religionpsychologie (1907), Jahrbuch (1908), Zentralblatt (1910), Imago (1912). En 1919 il est nommé professeur ordinaire à l'Université de Vienne. Il ne cesse de publier et de recevoir des patients malgré le cancer de la mâchoire, diagnostiqué en 1923, qui l’handicape et l’oblige à subir de nombreuses opérations. En 1938 les nazis envahissent l’Autriche et, sous l’insistance de ses amis, Freud se résout à quitter Vienne pour s'installer à Londres ou, souffrant et conscient de l’irréversibilité son état, il demandera à son ami Hans Sachs de l’aider à mourir. Il décède le 23 septembre 1939.

Biographie de la Documentation de Radio France, 11/2012.

Bibliographie sélective :

  • 1895- Études sur l’hystérie
  • 1899 -Interprétation des rêves
  • 1905 - Trois essais sur la sexualité infantile
  • 1909 - Roman familial des névrosés
  • 1910 -Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci .
  • 1911 - Formulations concernant les deux principes du fonctionnement mental (Principe de plaisir et principe de réalité) .
  • 1914 - Contribution à l'histoire du mouvement psychanalytique .
  • 1916-1917 - Introduction à la psychanalyse ,
  • 1923 - Le Moi et le Ça
  • 1929 - Malaise dans la civilisation