Biographie

Né à Constantine (Algérie) le 3 janvier 1958, Smaïn Fairouze est placé dès sa naissance dans un orphelinat de religieuses. Puis, en 1960, il part en France pour vivre dans sa famille adoptive maroco-algérienne. Enfant, il se nourrit de séries télévisées des années 60 et de Pistes aux étoiles , ainsi que de chant et de magie. Côté humour, Jerry Lewis, Buster Keaton et Laurel et Hardy sont ses premiers modèles.Il débute sa carrière en 1980 avec des numéros de mime dans des cabarets parisiens, notamment au Caveau de la Bolée. Philippe Bouvard le remarque en 1983 et l'embauche dans son Petit Théâtre . C'est en 1986 avec son spectacle, A Star is beur , qu'il prend son envol en solo. Il puise son inspiration dans la réalité sociale de sa génération et ouvre la voie aux humoristes des années 2000. En 1992, il reçoit un Molière du Meilleur One Man Show pour son spectacle Comme ça se prononce , une Victoire de la Musique ainsi que le Grand Prix de la Sacem. En 1994, il fait ses premiers pas dans le théâtre classique avec Les Fourberies de Scapin et innove à sa manière en prenant un accent banlieusard. A partir de 1982 il joue dans de nombreux films comme Le Grand frère , L'Oeil au beur(re) noir (1987), Deux papas et la maman , dont il est aussi le réalisateur (1996), Charité Biz'ness (1998), etc... Il signe également la mise en scène des spectacles Prises de tête en 2003, et Glandeurs Nature en 2007.De ses racines franco-algériennes, il dit : "Pour moi l'Algérie est ma patrie de naissance et la France mon pays de reconnaissance". Pour la première foir en 2006 il joue un rôle dramatique dans le téléfilm d'Alain Tasma Harkis . En 2007 il fête ses 20 ans de carrière au Théâtre du Gymnase avec le spectacle 20 sur 20 , sélection de sketches. Smaïn a signé trois livres autobiographiques, Ecris-moi en 1995 et Je reviens me chercher en 2013. En 2011 il joue au théâtre dans Réactions en chaîne, en 2013 dans La Ménagère improvisée , deux pièces qu'il a_ co- écrites. Il se définit comme un homme de music-hall, son rêve d'enfant : "danser comme Gene Kelly et Fred Astaire"._ Smaïn a été récitant dans Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns. En 2013, il sort un album avec Michel Legrand intitulé Délit de fa dièse . A l'occasion de ses vingt ans de scène, Smaïn a reçu la Croix de Chevalier de l'Ordre National du Mérite.

Théâtre (sélection) :

  • 1986 : A star is beur
  • 1989 : T'en veux ?
  • 1993 :Smaïn Compil'
  • 1994 : Les Fourberies de Scapin
  • 1996 : Smaïn, Comme ça se prononce
  • 2004 : Rebelote
  • 2011 : Réactions en chaîne
  • 2013 :La Ménagère improvisée

Filmographie (sélection) :

  • 1982 : Le Grand Frère de Francis Girod
  • 1984 : La Smala de Jean-Loup Hubert
  • 1985 : Le téléphone sonne toujours deux fois de Jean-Pierre Vergne
  • 1986 : Les Frères Pétard d'Hervé Palud
  • 1990 : On peut toujours rêver de et avec Pierre Richard
  • 1992 : Siméon d'Euzhan Palcy
  • 1995 : Trois vies et une seule mort de Raoul Ruiz
  • 1996 : Les Deux Papas et la Maman de Jean-Marc Longval
  • 1998 : Charité biz'ness de Thierry Barthes
  • 1999 : Le Schpountz de Gérard Oury
  • 2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie
  • 2012 : Pauvre Richard de Malik Chibane
  • 2013 : Un p'tit gars de Ménilmontant d'Alain Minier

Récitant :

  • 2004 :Pierre et le loup de Prokofiev avec le chef d'orchestre Faycal Karoui
  • 2008 : Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns avec l'Orchestre de la Suisse Romande
  • 2010 : Le Fabuleux destin d'Ali Baba (textes lus)

Bibliographie :

  • 1990 : Sur la vie de ma mère , Flammarion
  • 1995 : Ecris moi, Editions Nil,
  • 2011 : Je reviens me chercher , Editions Michel Lafon

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2013