Biographie

Sólveig Anspach est née le 12 août 1960 à Vestmannaeyjar (Islande) d’un père américain et d’une mère islandaise. Diplômée de la Fémis (Ecole nationale supérieure des métiers de l'image et du son) en 1989, elle opte d’emblée pour le documentaire et commence son parcours par le court métrage notamment avec un personnage récurrent, Sandrine, qui apparaît dans quatre de ses films entre 1988 et 1992. Suivront de nombreux documentaires certains légers comme Barbara tu n’es pas coupable où elle s’intéresse aux lectrices et lecteurs de romans photos, et plus graves sur la question de l'ex-Yougoslavie avec Sarajevo, paroles de Casques bleus et Bistrick, Sarajevo (1995) ou Made in the USA (2000) sur le fonctionnement du système judiciaire américain à travers le destin tragique d’Odell Barnes, condamné à mort et exécuté en 2001 à la prison de Hunstville au Texas. Son travail lui a très vite valu une belle reconnaissance, notamment avec le documentaire : Que personne ne bouge ! (1998) sur le récit du « gang des amazones », cinq amies d’enfance qui ont réalisé des braquages dans le Vaucluse, qui a obtenu le Grand Prix du Jury et du Public au Festival international du Film de Femmes de Créteil et son premier long métrage, Hauts les coeurs (1999), présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs dont son interprète principale, Karin Viard, remporte le César de la meilleure actrice. Son œuvre est partagée entre la France, l’Islande et les Etats-Unis entre documentaire « une façon d’être entièrement disponible à l’autre » et fiction qui demande «de puiser au plus profond de soi » dit Solveig Anspach.

Filmographie sélective - Fictions

  • 2007 Back Soon

  • 2009 Louise Michel, la rebelle
  • 2009 Christine
  • 2010 Anne et les tremblements
  • 2011 Queen of Montreuil
  • 2012 Lulu, femme nue

__

Biographie de la Documentation de Radio France (mars 2013)