Biographie

Sophie Calle est née à Paris le 9 octobre 1953. De retour dans sa ville natale en 1979, après un voyage de sept ans à travers le monde, elle demande à des amis et des inconnus de se succéder dans son lit durant 8 jours afin qu’il ne soit jamais vide. Elle en tire une œuvre baptisée Les dormeurs . Plus tard, elle s’attache à suivre des inconnus et livre le fruit de ses filatures à travers des notes et des photographies. Le critique Bernard Lamarche-Vadel découvre son travail et l’invite à la Biennale de Venise en 1980.

Dès lors, Sophie Calle poursuit son travail jouant sur les limites entre voyeurisme et exhibitionnisme, vie privée et vie publique, sur les thèmes de l’absence, du vide, de la trace. Elle est une artiste de la performance qui se qualifie-elle-même d’artiste narrative. Dans une démarche conceptuelle, elle se contraint à des règles du jeu pour inventer sa propre mythologie et interroger le rapport entre l’art et la vie.

Largement autobiographique, son œuvre puise dans son intimité et offre au spectateur un autoportrait réalisé au prisme de multiples points de vue. Elle se dévoile à travers les pièces d’un puzzle que le spectateur se doit de reconstruire. Provocante et égotique, sa démarche est aussi thérapeutique, elle permet la convalescence, la consolation après les blessures liées à la rupture, la disparition.

Sélection d’œuvres

  • Suite Vénitienne (1980)
  • La Filature (avril 1981)
  • Les Aveugles (1986)
  • Histoires vraies (1988-2003)
  • Prenez soin de vous (2007)
  • Rachel, Monique (2010)

Film

  • No sex last night (1992)

Liens

Galerie Perrotin

Photo © Anne Audigier

Biographie de la documentation de Radio France. Février 2012.

actualités sur Sophie Calle