Biographie

Souhayr Belhassen est l’une des grandes figures du journalisme tunisien et est présidente de la FIDH (Fédération internationale des droits de l’Homme) depuis avril 2007.Elle est née en 1943 à Gabès, dans une famille bourgeoise tunisienne, d’une mère autoritaire et d’un père intellectuel né à Jakarta. Arrivée à l’âge adulte, elle se détache de son milieu conformiste. Elle se dégage de l’emprise maternelle en se mariant et s‘oriente vers le journalisme. Pour parfaire ses connaissances elle suit ses études à Sciences Po Paris, puis retourne en Tunisie. Elle travaille comme journaliste dès 1970 pour Reuters et Jeune Afrique. En même temps, elle s’engage dans la lutte pour la liberté et les droits de l’Homme. Quand la Ligue tunisienne des droits de l’Homme se crée en 1977, elle l’a rejoint tout naturellement. Fidèle à son engagement elle participe à la signature des 101 tunisiennes pour dire leur solidarité en faveur des femmes algériennes en proie à la violence. Suite à cette pétition elle est explusée de Tunisie de 1993 à 1998. De retour dans son pays, Souhayr Belhassen fonde un Télérama local mais est très vite censurée et doit fermer son journal.

En 2000, elle devient vice-présidente de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme et en est élue présidente le 24 avril 2007. Le 1er février 2008 elle est nommée docteur honoris causa de l'Université catholique de Louvain. Le 8 mars 2009, elle lance une campagne intitulée "l'Afrique pour le droit des femmes" incitant les Etats africains à ratifier la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à leur égard.

Elle s’investit dans la révolution tunisienne et met toute son énergie pour aider à la transition démocratique dans son pays et dans les autres pays arabes. Le 30 avril 2011, au Qatar elle reçoit le prix Takreem de la femme arabe de l’année.En 2012, elle réédite la biographie qu’elle a coécrite avec Sophie Bessis « Habib Bourguiba, biographie en deux volumes ».

Bibliographie sélective :

  • 2012 « Habib Bourguiba, biographie en deux volumes » (coécrite avec Sophie Bessis), réédition.

Liens Internet :

Souhayr Belhassen présidente de la FIDH femme arabe de l’année. Site de la FIDH.

Disctinctions :

  • Docteur honoris causa 2008 de l'Université catholique de Louvain.

  • Prix Takreem 2011 de la femme arabe pour son action en faveur des droits humains.

Biographie de Radio France, mars 2012

actualités sur Souhayr Belhassen