Biographie

Stéphane Osmont est le nom de plume de Stéphane Dottelonde, un énarque passé par les cabinets ministériels. Il a intégré Sciences Po et l’Ena après des études de philosophie et un engagement militant très actif. Recruté au ministère des Finances sous la gouverne de Pierre Bérégovoy, il s'occupera des affaires européennes. Par la suite, il rejoint le secteur privé comme conseiller financier d’entreprises. S’inspirant de son expérience dans le monde impitoyable et pitoyable de la finance, il va publier trois ouvrages Le Capital , le Manifeste et L’Idéologie (clin d’œil à Karl Marx) qui dénoncent l’horreur économique planétaire, les dérives de la politique et la manipulation des médias. L’ouvrage intitulé Le Capital remporte un franc succès en librairie (plus de 30000 exemplaires vendus) est porté à l'écran en novembre 2012 par le réalisateur Costa Gavras. Stéphane Osmont a par ailleurs obtenu le prestigieux prix CBNews de la meilleure émission télévisuelle pour "Dr CAC ", quatre minutes dédiées quotidiennement à l'économie sur France 5. En 2006, il a cosigné avec Sylvain Bergere un documentaire pour Arte Faut-il avoir peur de Google ? (2006, 1h30). En mars 2013, il change de registre et s’intéresse à un autre monde celui de la jeunesse des années 1970. Baptisé Nos printemps 70 , ce nouveau documentaire sera diffusé sur France 3 et réalisé par Emmanuelle Nobécourt. En écho à ce travail, en janvier 2013, il publie un roman Eléments incontrôlés où il fait évoluer ses personnages dans la mouvance gauchiste des années 70.

Bibliographie

  • Eléments incontrôlés (Grasset, 2013)
  • L’Idéologie (Grasset, 2008)
  • Le Manifeste (Grasset, 2006)
  • Le Capital (Grasset, 2004)

Biographie de la Documentation de Radio France, décembre 2013

actualités sur Stéphane Osmont