Biographie

Paléo et archéobotaniste, Stéphanie Thiébault a obtenu en 1981 son DEA d'ethnologie préhistorique à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, dans l'équipe d'André Leroi-Gourhan. Elle est spécialiste en anthracologie, c’est à dire l'analyse de charbons de bois découverts sur les sites archéologiques.

Elle entre au CNRS en 1988. Elle est nommée à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier (CNRS / IRD / Université de Montpellier 2). Elle part en mission en Asie centrale, en Afrique, dans la Méditerranée pour développer une approche originale des relations de l'homme avec son milieu par les reconstitutions des dynamiques de végétations. De 2004 à 2008, elle préside la section “Hommes et milieux : évolution, interactions” du Comité national de la recherche scientifique puis est nommée dans la commission mixte destinée à mettre en œuvre le plan stratégique Horizon 2020 du CNRS. En parallèle, elle est nommée Directrice scientifique adjointe au département Environnement et développement durable, devenu Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS. En 2012 elle devient Directrice adjointe de celui-ci puis l’année suivante Directrice.****

Distinction : 2008 Médaille d'argent du CNRS.

Bibliographie sélective :

  • Thiébault S. 2010 — Archéologie environnementale de la France . Éd. La Découverte
  • Delhon C., Théry−Parisot I., Thiébault S. 2010 — Des hommes et des Plantes, Exploitation des ressources végétales de la Préhistoire à nos jours. APDCA, Actes des XXXe rencontres Internationales d’Archéologie et d’Histoire d’Antibes.

Photographie de Stéphanie Thiébault©CNRS Documentation de Radio France, octobre 2013.

actualités sur Stéphanie Thiébault