Biographie

Sven Hansen-Løve est né à Paris. De parents d’origine danoise, il est le frère de la réalisatrice Mia Hansen-Løve. Plus connu sous le nom de Sven Love, il a été l’un des apôtres français du «garage», style musical chanté de la house, dérivée de la soul, du gospel et du disco, qui dans les années 90 était l’un des courants majeurs de la musique électronique. DJ et organisateur des soirées "Cheers" avec son partenaire Greg Gauthier, rencontré dans son adolescence, Sven est un des pionniers de la génération rave, à l’époque où les initiés étaient peu nombreux. Un monde underground qu’il revisite dans Eden , un film largement autobiographique dont il est co-auteur avec sa sœur.

Dès son adolescence, au fil des premières soirées et des rencontres dans toutes sortes de lieux, salles de fêtes, clubs ou hangars, Sven se laisse emporter par le courant musical qui illumine ces années 90. Il devient Dj puis organisateur de soirées. La scène électronique, les années rave, la house… Sven et ses amis ont le sentiment de vivre une révolution. Une révolution silencieuse, seulement relayée par Radio Nova et Radio FG, l’un des rares médias dédiés à cette scène émergeante, pour laquelle il animera une émission durant 10 ans.

Lors des soirée “Respect ” au Queen sur les Champs Elysées, puis plus tard les soirées “Cheers” à la Coupole, Sven Hansen-Løve contribuera à sortir la musique électronique de l’underground pour la faire rayonner au grand jour. Ses soirées “garage “ et “soulful” ont même accompagné l’emergence d’une scène francaise de “house-danseurs” aujourd’hui reconnue dans le monde entier. Ces danseurs, qui venaient pour la plupart du hip-hop, se retrouvaient plus facilement dans le style de house qu’il jouait avec son partenaire Greg Gauthier. Leur musique faisait le pont entre ces deux mondes.

Fin 90, début 2000, la house était la musique reine dans les clubs parisiens. Puis plus rien à partir de 2004. Pour Sven Hansen-Løve, ces trois années de succès de La Coupole correspondaient au chant du cygne de cette musique, ou en tout cas celui du garage.

Avec son ami de toujours, Greg Gauthier, il s’installe au Djoon, continuant à jouer de cette musique, comme une résistance.

Le film raconte l’histoire de toute une génération. Avec lui, Sven Hansen-Løve devient écrivain.

Sven Hansen-Løve a également participé à l’écriture d’Eden , un fanzine à l’esthétique très affirmée, capable de tenir dans une poche et réalisé par des amateurs passionnés comme Christophe Vix, Michaël Amzalag, Christophe Monier ou Loïc Prigent.

actualités sur Sven Hansen-Løve