Biographie

Ancien élève des lycées Jean-Baptiste-SayHonoré-de-Balzac et Henri-IV, à Paris, Thomas Gomart a consacré ses premières recherches à l’histoire de l’Occupation. Il a soutenu sa thèse de doctorat à l’université Panthéon-Sorbonne (2002) : Double détente : les relations franco-soviétiques de 1958 à 1964, couronnée par le prix Jean-Baptiste Duroselle (Institut de France).

Son parcours universitaire et professionnel l’a conduit à acquérir une expertise sur l’espace post-soviétique complétée par une expérience internationale comme Lavoisier Fellow à l’Institut d'État des relations internationales de MoscouVisiting Fellow à l’Institut d'études de sécurité de l'Union européenne (Paris) et Marie Curie Fellow au Department of War Studies2 (King's College de Londres).

En 2004, il rejoint l’IFRI (Institut français des relations internationales) pour créer le centre Russie/Nei3, ainsi que la collection numérique trilingue Russie.Nei.Visions.

Il a enseigné à l'université Paris-Est-Marne-la-Vallée (1er cycle : historiographie européenne), à l'université Panthéon-Sorbonne (3e cycle : violence symbolique) et à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (usage de la force dans les relations internationales et géopolitique de l’énergie). Il travaille également sur le concept de cyberpower.

Thomas Gomart intervient régulièrement dans les médias français (Le MondeLa Tribune, France Info, etc.) et étrangers (Nezavissimaïa GazetaKommersant).

actualités sur Thomas Gomart