Biographie

Après sa thèse, il enseigne de 1993 à 1995 au Massachusetts Institute of Technology. En 1995, il intègre le CNRS comme chargé de recherche. À partir de 2000, il devient directeur d'études à l'EHESS. Il a été de fin 2006 à début 2007, le premier directeur de l'École d'économie de Paris (qui regroupe l'ex-DELTA, le CERAS et le CEPREMAP), après avoir consacré trois ans à sa création. Il a rapidement quitté la direction, en conséquence de son engagement dans la campagne électorale présidentielle pour Ségolène Royal (incompatible avec le devoir de réserve) et d’après lui selon une décision « prise de longue date ». Il y est professeur depuis 2007.

Économiste reconnu, il est un spécialiste des inégalités économiques. Ses travaux dans ce domaine sont multiples : d'abord théoriques et normatifs[7], ils ont pris, à partir de la fin des années 1990, une perspective historique et statistique.

Proche du Parti socialiste, il a participé à la commission économique du Parti socialiste de 1995 à 1997 ; lors de la campagne présidentielle 2007, il s'est engagé en faveur de Ségolène Royal, dont il était conseiller économique. D'après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du Comité d'orientation scientifique de l'association À gauche en Europe fondée par Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn.

actualités sur Thomas Piketty

Voir plus