Biographie

Avec ses envies de gris, de blanc et de contrejours polaires, on pourrait se dire que Tristen nous vient du grand froid… et pourtant, c’est du Sud de la France que Tristen est originaire ; c’est dans la chaleur où il fait bon vivre qu’il va creuser sa différence et construire la pudeur poétique qui habite ses chansons. Il arrive à Paris en 2003, et très vite, sur scène comme en studio, il enfile sa tenue de batteur / guitariste / pianiste / choriste / arrangeur bricolo qui prête oreille à tout. Il collabore ainsi à de nombreux projets : C++, Myra Lee, Querencia, El Botcho, Porco Rosso, Saïbu, Dominique Pascaud, Jean Guidoni, Alex Rossi… En parallèle, il continue à composer ses propres chansons. Son projet se concrétise par des passages radio (Radio Néo), puis s’étoffe grâce aux conseils de Michel Geiss et à l’aide précieuse de Fabrice Ravel-Chapuis, pianiste arrangeur de renommée. Il fait enfin entendre cette « variet indé » totalement ovnique, aux accents mélancoliques et pourtant entraînants, qui font cohabiter Tortoise et Abba, Mike Patton et Benjamin Biolay, ou Stéréolab et Maxime le Forestier.