Biographie

Né à Boulogne-Billancourt, dans une famille bourgeoise, Vincent Lindon débute dans le cinéma comme aide-costumier sur le tournage de Mon oncle d'Amérique d’Alain Resnais.** Après un séjour aux Etats-Unis, une expérience de journaliste, un poste de régisseur sur les tournées de Coluche, il choisit la voie de la comédie. C’est Francis Huster, son professeur au Cours Florent, qui le recommande à Paul Boujenah pour son premier rôle (Le Faucon** en 1983).

Vincent Lindon enchaîne bientôt les seconds rôles dans quelques oeuvres marquantes des années 80 comme Notre histoire de Blier, 37°2 le matin de Beineix ou encore Quelques jours avec moi de Sautet. Cette année-là, il est pour la première fois la tête d'affiche d'un film, L'Etudiante de Claude Pinoteau. Un rôle de musicien bohème fou amoureux de Sophie Marceau qui lui vaut le prix Jean Gabin.

En 1992, son rôle dans La Crise de Coline Serreau lui apporte la consécration. Vincent Lindon aime créer des liens privilégiés avec les cinéastes : il a joué à plusieurs reprises pour Claude Lelouch (Il y a des jours... et des lunes , La belle histoire , Tout ça…pour ça ! ), Benoît Jacquot (Le Septieme Ciel , L'Ecole de la chair , Pas de scandale ), Pierre Jolivet (Fred , Ma petite entreprise,Je crois que je l'aime, Filles uniques ), Diane Kurys (Un homme amoureux , La Baule-les-Pins ) Coline Serreau (La Crise , La Belle verte, Chaos ).

Cinéma d’auteur (Vendredi soirde Claire Denis) , franches comédies (Mercredi folle journée de Pascal Thomas, La Confiance règne d’Etienne Chatiliez…), ou satire sociale (Welcome de Philippe Lioret, rôle pour lequel il reçoit le César du meilleur acteur en 2010), Vincent Lindon confirme au cours de la décennie 2000 la richesse de sa palette de comédien.

L’acteur s'est également essayé à l'écriture de scénario pour Paparazzi, sorti en 1997, et à la réalisation avec deux courts-métrages, Cyrano , en 2000, et Pas d'Histoires ! en 2001.

En 2012, on le retrouve à l’écran dans Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé (César du meilleur acteur 2013), puis Augustine , film d’Alice Winocour, dans lequel il interprète le professeur Charcot. En 2013, Vincent Lindon est au Festival de Cannes (sélection Un certain regard) pour Les Salauds de Claire Denis, et est à l'affiche du film Méa culpa de Fred Cavayé en février 2014.

Filmographie sélective :

  • 1983 : Le Faucon de Paul Boujenah
  • 1987 : Dernier été à Tanger d'Alexandre Arcady
  • 1988 : Quelques jours avec moi de Claude Sautet
  • 1988 : L'Étudiante de Claude Pinoteau
  • 1990 : La Baule-les-Pins de Diane Kurys
  • 1990 : Gaspard et Robinson de Tony Gatlif
  • 1992 : La Crise de Coline Serreau
  • 1996 : La Belle Verte de Coline Serreau
  • 1997 : Fred de Pierre Jolivet
  • 1997 : Paparazzi d'Alain Berbérian
  • 1999 : Ma petite entreprise de Pierre Jolivet
  • 2000 : Mercredi folle journée de Pascal Thomas
  • 2001 : Vendredi soir de Claire Denis
  • 2004 : La Moustache d'Emmanuel Carrère
  • 2007 : Ceux qui restent d’Anne Le Ny
  • 2009 : Welcome de Philippe Lioret
  • 2011 : Pater d'Alain Cavalier
  • 2012 : Quelques heures de printemps de Stéphane Brizé
  • 2012 : Augustine d'Alice Winocour
  • 2013 : Les Salauds de Claire Denis
  • 2014 : Méa culpa de Fred Cavayé

Crédit photo : CC G. Biard

Biographie de la Documentation de Radio France, janvier 2014

actualités sur Vincent Lindon

Voir plus