Biographie

Vincent Macaigne est né en 1978. Il intègre en 1999 le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris où il suit notamment les cours de Joël Jouanneau, Catherine Marnas, Claude Buchwald et Muriel Mayette.

Artiste protéiforme, il joue sous la direction de nombreux metteurs en scène et monte également ses propres textes.

Sa première mise en scène, Manque de Sarah Kane (Crave ) au Jeune Théâtre National en mai 2004, deviendra en 2012 En Manque dans le cadre d’une résidence à la Ménagerie de verre à Paris. Il est invité sur les grandes scènes nationales, comme à Chaillot en 2009 pour Idiot ! __ (inspiré librement de L’Idiot de Dostoïevski), à la MC2 de Grenoble où il créé la même année On aurait voulu pouvoir salir le sol, non ? , à la Ferme du Buisson à Marne-le-Vallée en avril avril 2006 avec Requiem ou introduction à une journée sans héroïsme

Puis, il crée l'événement au festival d'Avignon 2011 avec une adaptation d'Hamlet intitulée Au moins j'aurais laissé un beau cadavre . Dans le cadre du Festival d’automne 2014, le metteur en scène recrée Idiot ! Parce que nous aurions dû nous aimer du 1er au 12 octobre au Théâtre de la Ville à Paris, puis du 4 au 14 novembre au Théâtre Naterre-Amandiers.

Au cinéma, on a vu Vincent Macaigne incarner des seconds rôles dans des films d’Isabelle Corsini, Patrick Mimouni, Jean-Paul Civeyrac, Bertrand Bonello, Jalil Lespert, Philippe et Louis Garrel... En 2012, il reçoit le Lutin du meilleur acteur pour son rôle dans le remarqué court-métrage Un monde sans femmes de son ami Guillaume Brac.

Il passe à la réalisation en 2011 avec le moyen-métrage Ce qu'il restera de nous qui obtient le Grand Prix au festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand en 2012.

En 2013, l’acteur est présent au Festival de Cannes pour pas moins de trois films : La Fille du 14 juillet (Quinzaine des réalisateurs), comédie d’Antonin Peretjatko, La Bataille de Solférino __ de Justine Triet (rôle pour lequel il reçoit le prix de la Meilleur révélation masculine aux Etoiles d’or du cinéma français), et 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder.

** En 2014, on retrouve Vincent Macaigne dans Tonnerre, premier long métrage de Guillaume Brac, Tristesse Club de Vincent Mariette, dans le prochain film de Mia Hansen-Løve, Eden , qui sortira le 19 novembre, et prochainement dans un drame de Louis Garrel,_Les Deux amis_ .**

Filmographie :

  • 2001 : La Répétition d’Isabelle Corsini
  • 2008 : De la guerre de Bertrand Bonello
  • 2011 : Un été brûlant de Philippe Garrel
  • 2011 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac (court-métrage)
  • 2011 : Ce qu'il restera de nous (réalisateur)
  • 2012 : Kingston Avenue d’Harmel Hostiou (court-métrage)
  • 2012 : Le Naufragé de Guillaume Brac (court-métrage)
  • 2013 : La Fille du 14 juillet d’Antonin Peretjatko
  • 2013 : La Bataille de Solférino de Justine Triet
  • 2013 : 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder
  • 2014 : Tonnerre de Guillaume Brac
  • 2014 : Tristesse Club de Vincent Mariette
  • 2014 : Eden de de Mia Hansen-Løve

Comédien de théâtre (sélection) :

  • **** 2000 : Badier Grégoire d'Emmanuel Darley, mise en scène Michel Didym, Théâtre Ouvert
  • 2003 : La Pensée d'après Leonid Andreïev, mise en scène Georges Gagneré, Théâtre national de Strasbourg
  • 2004 : En enfer de Reza Baraheni, mise en scène Thierry Bédard, Festival d'Avignon
  • 2004 : Le Fou d'Elsa de Louis Aragon, mise en scène Anne Torrès, Théâtre national de la Colline
  • 2005 : L'Échange de Paul Claudel, mise en scène Joséphine de Meaux, Mériam Korichi, Théâtre d'Auxerre
  • 2007 : La Thébaïde ou les frères ennemis de Racine , mise en scène Sandrine Lanno, Nouveau Théâtre de Montreuil, Théâtre de la Manufacture
  • 2007 : Kliniken de Lars Norén, mise en scène Jean-Louis Martinelli, Théâtre Nanterre-Amandiers
  • 2010 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov, mise en scène Julie Brochen, Théâtre national de Strasbourg, Odéon-Théâtre de l'Europe
  • 2012 : La Fausse Suivante de Marivaux, mise en scène Guillaume Vincent, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

  • 2014 : Idiot ! Parce que nous aurions dû nous aimer au Théâtre de la Ville et au Théâtra Naterre-Amandiers

Mises en scène de théâtre :

  • 2004 : Manque de Sarah Kane, Jeune Théâtre National
  • 2006 : Requiem ou introduction à une journée sans héroïsme de Vincent Macaigne, Ferme du Buisson
  • 2007 : Requiem 3 , Festival Mettre en scène Théâtre national de Bretagne, 2008 : Maison des Arts de Créteil, 2011 : Théâtre des Bouffes du Nord.
  • 2009 : Idiot ! d'après L'Idiot de Fiodor Dostoïevski, Théâtre national de Chaillot, tournée
  • 2009 : On aurait voulu pouvoir salir le sol, non ? de Vincent Macaigne, MC2 Grenoble
  • 2011 : Au moins j'aurai laissé un beau cadavre de Vincent Macaigne d'après Hamlet de William Shakespeare, Festival d'Avignon, Théâtre national de Chaillot
  • 2012 : En Manque , création/laboratoire, Ménagerie de verre, Paris, Festival Étrange Cargo

  • 2014 : Idiot ! Parce que nous aurions dû nous aimer au Théâtre de la Ville et au Théâtra Naterre-Amandiers

En savoir plus :

Idiot ! Parce que nous aurions dû nous aimer sur le site du festival d’Automne__

Crédit photo : Vincent Macaigne au dîner des révélations des César du cinéma, janvier 2014. © Georges Biard

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2014

Daniel Morin

3'44

Bénévolat et hooliganisme, l'humeur de Daniel Morin

Daniel Morin est chafouin, Nagui s'est rendu plus célèbre que lui depuis ses déclarations sur ...

actualités sur Vincent Macaigne