Biographie

fondatrice de l’association Meles

« Il y a 8 ans, elle découvre une blairelle blessée au bord de la route, essaie de la soigner, se documente et mène ses premiers affûts. C’est là que la passion a commencé et que l’association MELES est née. Son objectif : étudier et protéger les blaireaux.

Virginie Boyaval étudie l’évolution d’une dizaine de familles en forêt de Compiègne et filme leurs comportements. Grâce à ses documentaires, en tant qu’indépendante elle sillonne la France et l’Europe pour sensibiliser le grand public, mais aussi les enfants dans les écoles. Un dialogue est également instauré avec les chasseurs et les agriculteurs afin de trouver des solutions pour une meilleure cohabitation.

Le sauvetage de quelques individus, pris dans des pièges ou percutés par des voitures fait partie des objectifs.

Aujourd’hui elle accueille les blaireaux blessés et les blaireautins orphelins pour les soigner et les relâcher dans la nature. »