Biographie

Professeur d’anglais en classes préparatoires, Virginie Marcucci a soutenu en 2010 une thèse sur Desperate Housewives intitulée Desperate Housewives, miroir tendu au(x) féminisme(s) américain(s) ? sous la direction du professeur Georges-Claude Guilbert. Elle fait de la recherche sur les séries télévisées américaines.