Biographie

Voutch passe son enfance et son adolescence dans les Vosges. C'est durant cette période qu'il découvrira dans la bibliothèque de ses parents Les chef-d'oeuvres du sourire ; Anthologie Planète, son premier contact avec le dessin d'humour au travers de Chas Adams, Peter Arno, Chaval, Chon Day, Folon, André François, Gourmelin, Maurice Henry, Bob Mankoff, Georges Price, Reiser, Puig Rosado, Ronald Searle, Sempé, Otto Soglow, Steinberg, Tetsu, Topor, Wolinski. Après son baccalauréat, il s'inscrit au concours des Beaux-Arts de Metz, se trompe d'une semaine dans les dates, et ne le passe donc jamais. La même année, il manque, de deux heures cette fois, le concours des Art Décoratifs de Paris, pour avoir prêté son réveil à un voisin la veille au soir. C'est à la suite d'un malentendu avec son père que ce dernier l'inscrit dans une école de dessin publicitaire "l'Initiative" qui se trouve dans le 19ème à Paris, il y a apprend le métier de maquettiste publicitaire. Il commence dans un petit studio de publicité et très vite se retrouve directeur artistique dans une grande agence de publicité. Il obtient plusieurs prix dont certains au festival du film publicitaire à Cannes. Il se lance dans le dessin humoristique en 1995 et publie rapidement ses premiers dessins dans Lui, Télérama, Lire, Le Point, Playboy, Psychologies et Madame Figaro. En 1997, il publie son premier recueil de dessins d'humour Tout s'arrange, même mal, très vite épuisé, et un album pour enfants Le roi de la grande savane (Prix Chrétien de Troyes 1997). En 1998, il publie son deuxième recueil de dessins humoristiques, Le grand tourbillon de la vie, suivi en 1999 par Le pire n'est même pas certain. En 2000, avec son album L'amour triomphe toujours, Voutch confirme ses qualités d'observateur ironique et en phase avec son époque. Deux autres albums sont sortis depuis 2000. Les dessinateurs qu'il aime sont Claire Brétécher, Philippe Delhomme, Edward Koren, Gary Larson, Pessin, Petillon, Schanahan, Sempé, William Steig, Robert Taylor, Tomi Ungerer, Vuillemin.