Biographie

Werner Spies est né le 1er avril 1937 à Tübingen en Allemagne. Il y apprend le français dès la fin de la guerre alors que la ville se retrouve en zone d’occupation française et il se passionne très vite pour la littérature et l’art de l’autre côté du Rhin. A 25 ans, il s’installe à Paris après avoir suivi une formation littéraire et d’histoire de l’art. Il y rencontre des écrivains comme Samuel Beckett, Ionesco, Nathalie Sarraute dont il traduit des pièces radiophoniques pour la radio allemande.

Mais c’est la rencontre avec les deux artistes Pablo Picasso et surtout Max Ernst par l’intermédiaire d’un marchand de tableaux qui sera l’événement majeur de sa carrière. Dès lors, son travail d’historien de l’art porte essentiellement sur la période du surréalisme et du cubisme.

Il s’attèle au catalogue raisonné des sculptures de Picasso et celui de l’œuvre de Max Ernst. Les liens profonds qui l’unissent au milieu artistique de son époque lui sont précieux lorsqu’il devient en 1997 le directeur du Musée national d’art moderne. Il y organise des expositions qui ont marqué la réouverture du Centre Pompidou : Max Ernst, sculptures, maisons, paysages ; Picasso sculpteur ou encore La révolution surréaliste.

Bibliographie sélective


  • Un inventaire du regard , 2011
  • LŒil, le mot , 2007
  • Max Ernst : Vie et œuvre , 2007
  • Picasso, sculpteur , 2000

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014