Biographie

Né à Chicago le 29 août 1935, le cinéaste William Friedkin, auquel le Festival du Cinéma américain de Deauville rend hommage cette année, a découvert sa vocation lors d'une projection de "Citizen Kane" d'Orson Welles. Après des débuts comme réalisateur pour la télévision, il dirige son premier film en 1967, "Good Times", une comédie musicale. Suit en 1970, "The Boys in the Band", l'un des rares films de l'époque à aborder le thème de l'homosexualité. Il réalise ensuite, coup sur coup, deux films désormais considérés comme des classiques du cinéma américain, "French Connection" en 1971 et "L'Exorciste" en 1973, qui l'établissent comme l'une des figures du "New Hollywood". Sa filmographie est ensuite moins heureuse au box-office, avec l'échec du "Convoi de la peur", un remake du "Salaire de la peur" de Clouzot et de "Cruising" qui fait scandale pour sa description réaliste des milieux gays sadomasochistes. Il renoue avec le succès lors de la sortie de "Police Fédérale Los Angeles" en 1985 avant de se tourner vers la mise en scène d'opéras. Ses derniers films : "Traqué" (2003), "Bug" (2007) et "Killer Joe", qui sort sur les écrans français le 5 septembre. Marié quatre fois, William Friedkin a été brièvement l'époux de Jeanne Moreau.Biographie de la Documentation de Radio France, le 29 août 2012

actualités sur William Friedkin