Biographie

Wong Kar-wai est né à Shanghai le 17 juillet 1956. Alors qu’il est âgé de 5 ans il émigre à Hong Kong avec sa mère mais son père et ses deux autres enfants sont bloqués en Chine par la Révolution culturelle. La séparation va durer une dizaine d'années (d'où peut-être les thèmes de la séparation et de l’errance récurrents dans son œuvre). Il suit des études d’arts graphiques à l'École Polytechnique de Hong Kong et obtient son diplôme en 1980. Il se passionne pour la photographie et découvre le cinéma européen, notamment les cinéastes français de la Nouvelle Vague.

En 1982 il débute comme assistant de production pour une chaîne de télévision de Hong Kong puis devient rapidement scénariste de téléfilms et séries télévisées. Il commence sa carrière de réalisateur en 1988 avec le polar As Tears Go By, présenté lors de la Semaine de la critique au festival de Cannes mais il est jugé trop violent par les critiques occidentaux. En 1990 il tourne Nos années sauvages : ce**** film nostalgique sur l'amitié dans les années 60 préfigure son style (des scènes elliptiques sur la mémoire et la mélancolie autour de personnages marginaux). Dans les années qui suivent il produit plusieurs films avec sa propore compagnie Jet Tone Films Ltd et notamment Chungking Express en 1994. Tourné la nuit avec caméra à l’épaule dans le quartier de son enfance, ce film le fait connaître du grand public au niveau international (il lui a d'ailleurs valu le surnom de Tarantino chinois). La même année il présente un film de sabre Les Cendres du temps, une** fresque historique dans la grande tradition du cinéma chinois avec un casting prestigieux mais qui s'avère être un échec commercial. En 1997 il reçoit le prix du meilleur réalisateur au Festival de Cannes pour _Happy Together qui relate l’aventure houleuse d'un couple gay expatrié à Buenos Aires. Pour In the Mood for Love sorti en 2000, il recrée l'atmosphère du Hong Kong de son enfance. L'acteur principal, Tony Leung Chiu-wai, obtient le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes. Le film est un immense succès en France. En 2005 grâce au soutien de producteurs européens il achève 2046_ après cinq années de tournage à Shanghaï, Hong Kong, Bangkok et Macao. En 2007 il réalise son premier film anglophone My Blueberry Nights** avec Jude Law et pour ses débuts à l’écran la chanteuse Norah Jones. En 2006 il est le premier Chinois choisi comme président du jury du festival de Cannes, fonction qu'il retrouve à nouveau en 2013 au festival de Berlin.

Il a également réalisé plusieurs courts-métrages, publicités télévisuelles et clips vidéo. Ses films emprunts d'un romantisme désenchanté sont sans équivalent dans le cinéma actuel, il est imité au cinéma et dans la publicité. Artiste novateur, Wong Kar-wai se joue de la temporalité et de la narration au profit d'une esthétique unique avec un style, épuré, poétique et visionnaire. A la différence de la plupart de ses compatriotes, il privilégie les personnages à l'histoire. Tout en s’arrêtant sur leur désoeuvrement ou sur des objets quotidiens, il décrit également la modernité et le mouvement propres à Hong Kong. Malgré son passé de scénariste, une des marques de son style en tant que réalisateur c'est l'utilisation de l’improvisation et de l’expérimentation plutôt que l'application à suivre un scénario écrit.

Filmographie

  • 1988 : As Tears Go By
  • 1990 : Nos années sauvages
  • 1994 : Les Cendres du temps
  • 1994 : Chungking Express
  • 1995 : Les Anges déchus
  • 1997 : Happy Together
  • 2000 : In the Mood for Love
  • 2004 : 2046
  • 2007 : My Blueberry Nights
  • 2013 : The Grandmaster

Récompenses

  • Prix du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure direction artistique lors des Hong Kong Film Awards 1991 pour Nos années sauvages
  • Prix du meilleur film et meilleur réalisateur lors des Hong Kong Film Awards 1995 pour Chungking Express
  • Prix du meilleur réalisateur et meilleur scénario lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 1995 pour Les Cendres du temps
  • Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1997 pour Happy Together
  • Prix du meilleur film étranger lors de l'Arizona International Film Festival 1998 pour Happy Together
  • Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2000 pour In the Mood for Love
  • César du meilleur film étranger en 2001 pour In the Mood for Love
  • Prix du meilleur film lors du Valdivia International Film Festival 2001 pour In the Mood for Love
  • Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2004 pour 2046

Site internet

Photo : Copyright © Wikicommons

(Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2013)