Biographie

À la fin de ses études de graphisme et de photographie (avec Robert Doisneau pour professeur...), Xavier Barral voulait être marin ... Mais, il lui a fallu travailler, comme maquettiste dans un magazine médical, tout en continuant la photo. C'est après son sujet sur les massacres à Sabra et Chatila au Liban (1982), qu'il arrête le reportage photographique, et part naviguer. À son retour, c'est Michel Butel qui lui propose de travailler directeur artistique pour L'Événement du Jeudi , puis pour L'Autre Journal . Dans les années 1990, il forme un groupe de graphistes avant de fonder, en 1992, avec Annette Lucas et Stéphane Trapier, l'agence Atalante . Ensemble, ils conçoivent de nombreuses identités visuelles : celle de la Cité de la musique, de la Cour des comptes, de Radio Classique, de l’Opéra de Paris, de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, du BAL… Parallèlement, ils collaborent à de nombreuses maisons d’édition.

"Les livres m'ont toujours passionné mais en marchant en arrière, c'est-à-dire que je regarde les livres, j'ai une vraie affection pour eux. J'ai toujours aimé les livres en tant qu'objet, cela m'a toujours fasciné. Mon grand-père avait de magnifiques livres. J'avais décidé de cesser de faire des livres car c'était trop épuisant, j'en avais fait beaucoup pour l'éditeur Hazan".

Alors, en 2002, fort des relations qu'il a tissé avec de nombreux artistes, il crée les Éditions Xavier Barral et publie son premier livre Une Ville de Luc Delahaye, puis un autre avec Daniel Buren. Les œuvres de Josef Koudelka, Patrick Zachmann, Jane Evelyn Atwood, Martin Parr, Raymond Depardon, Jean Gaumy, Philippe Chancel ou celles d’Annette Messager, de Sophie Calle, Daniel Buren, Thomas Hirschhorn, Fabienne Verdier, les récits de Pier Paolo Pasolini ou encore l’univers de David Lynch, William Kentridge ou Watabe apparaissent dans des "livres-objets" où priment esthétique, choix graphiques et éditoriaux. Des choix salués par la critique et la profession :

Vers l'Orient du photographe Marc Riboud a reçu le Prix Nadar 2012 des Gens d'Images, et plus récemment, c'est le livre d'Antoine d'Agata , Anticorps qui a été lauréat du prix du Livre d'auteur dans le cadre des Rencontres d'Arles 2013.

Biographie des services de Documentation de Radio-France, septembre 2013

actualités sur Xavier Barral