Biographie

Ses premières expériences de chanteuse, Ysé les vit toute seule, avec pour unique compagne sa guitare dont elle a appris à jouer toute seule. En novembre 2008, elles affrontent Londres ensemble. Bravement. Ysé découvre lors de ce concert sa passion de la scène, les vibrations insaisissables qui la parcourent quand elle peut regarder son public dans les yeux. Mais, Ysé ne veut pas rester seule, cachée derrière sa guitare. « J’ai décidé de lâcher l’instrument, commente-t-elle, j’avais envie de sentir un groupe de musiciens derrière moi, la force de la masse, dans un esprit plus rock… » Ce sera chose faite. Ysé recrute des musiciens et trouve les bons. Elle est enfin « désisolée ». En décembre 2009, elle se jette à l’eau, abandonne son job fixe et se lance dans l’aventure. Deux ans plus tard, son premier album est prêt. Ysé est en marche. Et cela ne fait que commencer. Il y a de la comédienne en Ysé, une volonté de mettre en scène pour offrir le meilleur…Ysé est en marche. Ysé est en route. Sa voix nous l’affirme d’emblée. La femme qui nous parle ici n’en est pas à son coup d’essai. Ses textes, ses notes sont matures. Ses musiques fortes. Puissantes et féminines. Cette « Nouvelle Ère » sonne comme une « Nouvelle Ève ». Demain est déjà là. Plein de couleurs. Car, l’univers d’Ysé jongle avec les couleurs du temps. Celui qui passe. Celui qui n’est pas encore né. Rouge. Baiser incarnat qui pulse comme un cœur qui bat. Le cœur d’Ysé ne joue pas la chamade, mais rythme la vie et la scande comme un tambour de chair.