Biographie

L’historien, sociologue des sciences et professeur québécois, Yves Gingras , est né en 1954. Après l’obtention d’une maîtrise en physique de l'Université Laval, il passe en 1984 un doctorat en histoire et en sociopolitique des sciences à l'Université de Montréal. Professeur à l'Université du Québec à Montréal (UQAM) depuis 1986, il cofonde l’Observatoire des sciences et des technologies (OST), un organisme dédié à la mesure de la science, de la technologie et de l’innovation. Après avoir occupé le poste de directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), il se consacre entièrement, depuis 2004, à sa Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences.Plusieurs prix ont souligné l’excellence de son travail ; le prix Michel-Brunet (1988) de l'Institut d'histoire d'Amérique française pour son livre Histoire des sciences au Québec , le Ivan Slade Prize (2001) de la British Society for the History of Science, le prix Gérard-Parizeau « en reconnaissance de son œuvre exceptionnelle et de son engagement social dans l’ouverture du vaste et difficile champ de l’histoire des sciences », et en 2007, le prix Jacques-Rousseau de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS).Bibliographie :

  • Histoire des sciences au Québec (1987), avec Luc Chartrand et Raymond Duchesne.
  • Les origines de la recherche scientifique au Canada : le cas des physiciens (1991)
  • Du scribe au savant. Les porteurs du savoir de l'Antiquité à la Révolution industrielle (1998),
  • avec Peter Keating et Camille Limoges
  • The Social and Epistemological Consequences of the Mathematization of Physics (2005)
  • Éloge de l'homo techno-logicus (2005)

Sur le site de l'UQAMBiographie de la Documentation de Radio France – mai 2012.