Continuer de répéter quand on est artiste et confiné, ce n’est pas facile, sauf quand on est voisins ! C’est ce qui arrive au comédien Philippe Torreton et au batteur, ancien membre de Téléphone, Richard Kolinka.

Philippe Torreton et Richard Kolinka confinés dans leur jardin
Philippe Torreton et Richard Kolinka confinés dans leur jardin © Radio France / Elsa Boublil

Philippe Torreton et Richard Kolinka ont la chance d’habiter deux maisons côte à côte dans le Val de Marne. Ils postent tous les jours sur les réseaux sociaux des petites vidéos, chacun dans leur jardin. Ce sont des poèmes mis en musique qui serviront de base à leur futur spectacle. Ils sont contraints de répéter sans leur troisième compère, le musicien Aristide Rosier. 

De chaque côté de leur haie, pour bien respecter les gestes barrières, les deux artistes se retrouvent tous les jours. Philippe Torreton a tout prévu pour ces répétitions en plein air, il s'est aménagé un praticable avec une palette en bois. Richard Kolinka utilise parfois les feuilles comme instrument de percussion et a ressorti une batterie en carton !

Ces courtes vidéos sont des poèmes du répertoire qui vont de Pessoa à George Sand, dont le point commun est de parler du rapport de l’homme à la nature. Ce sera le cœur de ce futur spectacle qui rêve d’un monde meilleur. On pourra le voir à la Comédie des Champs-Elysées à partir du 14 mai, si le déconfinement le permet, ou un peu plus tard....

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.