On manque de personnes de plus de 75 dans les essais vaccinaux, et notamment dans l'étude Covireivac : des essais destinés à comparer l'efficacité des différents vaccins entre eux, sur des personnes dont la réponse immunitaire est diminuée par l'âge.

Se faire vacciner et faire avancer la recherche
Se faire vacciner et faire avancer la recherche © Getty / Kathrin Ziegler

L'étude Covireivac, menée par l'Inserm, a déjà démarré, mais la population de plus de 75 ans n'est pas assez représentée. Elle est pourtant essentielle pour les connaissances sur l'efficacité. Ces essais sont menés dans une trentaine d'hôpitaux en France et la recherche a besoin des septuagénaires pour progresser.

Tous les participants seront vaccinés

Comparer la réelle efficacité des différents vaccins entre eux, chez les plus de 75 ans, c'est le but de cette étude, où tous les participants seront vaccinés. Les médecins recherchent donc des non vaccinés qui pourront ainsi bénéficier des sérums déjà disponibles en France, et d'autres qui vont bientôt arriver. Mais tous ne développent pas forcément le même genre de protection.

"Ces essais ont pour objectif d'étudier, de la façon la plus fine possible, la réponse immunitaire induite par les différents vaccins Covid", explique la Professeur Odile Launay qui dirige l'essai Covireivac. "Nous avons démarré avec Moderna et Pfizer et nous aurons Curevac et Jansen. Nous voulons recruter ces participants de 75 ans et plus pour avoir vraiment l'analyse de la réponse immunitaire à cette vaccination, ainsi que la persistance de cette réponse immunitaire et les facteurs prédictifs de la réponse". C'est à dire en tenant compte du sexe, ou des maladies existant déjà. 

Tester, si on veut des vaccins qui marchent au mieux sur les plus de 75 ans 

Les plus de 75 ans pourront aussi participer à d'autres études : celles comparant la réponse vaccinale des personnes sans réel facteur de risque, avec des populations dites particulières, par exemple ayant eu un cancer ou une greffe.

Une participation citoyenne qui est attendue par les chercheurs, car dans cette tranche d'âge les défenses diminuent, il est donc important de savoir quelle sera précisément la réponse de leur organisme à ces nouveaux vaccins.

> Pour participer aux essais Covireivac, les renseignement sont sur Covireivac.fr