valls engagera la responsabilité de son gouvernement le 16 septembre
valls engagera la responsabilité de son gouvernement le 16 septembre © reuters

INFOGRAPHIE - Manuel Valls veut aller vite. Le Premier ministre sollicitera la confiance des députés le 16 septembre prochain. Le gouvernement a besoin de tous les députés socialistes, au risque de créer une nouvelle crise.

Il pouvait patienter un peu, Manuel Valls a décidé d'aller vite. Le Premier ministre engagera la responsabilité de son gouvernement dès le 16 septembre prochain, lors de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale. Manuel Valls prononcera alors un discours de politique générale. Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a dit ne pas "avoir de doute" sur la confiance qui sera accordée.

La confiance : comment ça marche ?

Pour obtenir la confiance, Manuel Valls a besoin de la majorité absolue des suffrages exprimés. Seuls comptent les "pour" et "contre", les abstentions ne sont pas comptabilisées. Les socialistes possèdent 290 sièges sur 577, juste au dessus de la majorité absolue de 289. Lors du vote de la confiance du premier gouvernement Valls, 306 députés avaient voté pour et 239 contre.

Qui pour voter la confiance ?

Les députés UDI, par la voix de leur chef de file, Philippe Vigier, ont annoncé qu'ils voteraient contre. Même chose pour les 10 députés Front de Gauche et pour l'UMP. Le gouvernement va donc devoir convaincre dans ses propres rangs car si en avril dernier, 11 "frondeurs" s'étaient abstenus, ils pourraient être plus nombreux cette fois. Manuel Valls a du travail de persuasion devant lui selon le député "frondeur" Jean-Marc Germain :

Manuel Valls est-il plutôt dans le discours de Jouy-en-Josas (ndlr:devant le Medef) ou dans celui de la Rochelle ? Il doit clarifier la ligne de politique économique, il lui reste 14 jours

Manuel Valls engagera la responsabilité de son gouvernement le 16 septembre
Manuel Valls engagera la responsabilité de son gouvernement le 16 septembre © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.