[scald=94283:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Plus de la moitié (52%) des téléspectateurs du journal télévisé de TF1 mercredi jugent que Nicolas Sarkozy a été convaincant lors de l'annonce de sa candidature et 44% sont d'un avis contraire, selon un sondage TNS/Sofres et Mediaprism.

Selon une autre enquête - BVA - diffusée vendredi, le président-candidat n'a pas été jugé convaincant par 53% des sondés (contre 46%), mais la question a été posée à l'ensemble des Français, et non aux seuls téléspectateurs.

Sur TF1, l'intervention de Nicolas Sarkozy a été suivie en moyenne par 10,7 millions de téléspectateurs.

Selon l'enquête de TNS/Sofres, publiée vendredi, 71% des téléspectateurs interrogés déclarent ne pas avoir changé d'avis sur Nicolas Sarkozy à cette occasion. Quinze pour cent disent avoir changé d'avis en bien, et 8% en mal.

Le président-candidat fait le plein dans son propre camp, 92% des téléspectateurs sympathisants UMP l'ayant trouvé convaincant, alors que les sympathisants du Parti socialiste sont 94% à déclarer le contraire, comme 66% des sympathisants du Front national.

Dans le baromètre des dynamiques électorales de TNS-Sofres, 33% de Français pensent qu'il "gagne des points" dans la course à la présidentielle, une progression de 12 points en une semaine.

Si 40% des Français pensent que François Hollande gagne des points, le candidat socialiste perd sept points.

Autre satisfaction pour Nicolas Sarkozy, qui prône le recours au référendum : plus de la moitié des Français (52%) pensent que le peuple doit trancher chaque fois qu'il y aura blocage contre 39% qui estiment au contraire que ce n'est pas une bonne idée.

Cette enquête a été réalisée par internet le 16 février 2012 auprès d'un échantillon de 1.022 individus âgés de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.