Cogolin ide
Cogolin ide © ide

La polémique est née, dans cette ville du Var, lors d’un gala des associations début septembre. Selon un opposant au nouveau maire, celui-ci aurait donné consigne qu'il n'y ait "pas de spectacle de danse orientale".

Entre mesures polémiques et administration du quotidien, le FN célèbre les six mois de ses 11 maires (Fréjus, Mantes-la-Ville, Beaucaire, Le Pontet, Hayange, Cogolin, Hénin-Beaumont, Villers-Cotterets, Le Luc, 7e secteur de Marseille, Béziers). Certains édiles semblants tentés de mettre en place plus rapidement que d’autres, des marqueurs FN.

C’est visiblement le cas de Marc-Etienne Lansade, le nouveau maire de Cogolin (Var) qui à l’instar de son collègue d'Hayange, Fabien Engelmann, veut bannir la danse orientale censée être "incompatible avec le Front national". La polémique est née lors d’un gala des associations "la fête du Coq" qui s'est tenue les 6 et 7 septembre dernier. L'adjoint à la culture a indiqué, peu avant la fête, que les danses orientales n'étaient pas les plus indiquées pour représenter la culture locale.

Interrogé sur cet épisode, Marc-Etienne Lansade, a dit ne pas être au courant, mais assumer sans problèmes :

Si on a proposé comme seul spectacle des danses orientales, je signe et resigne mon opposition parce qu'ici on est en Provence, pas en Orient et s'ils veulent vivre comme en Orient, les frontières sont ouvertes.

__

Le reportage de Christelle Marquès

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.