[scald=69435:sdl_editor_representation]BRUXELLES (Reuters) - Après un an et demi de négociations, les partis politiques belges ont conclu mercredi un accord de principe en vue de la formation d'un gouvernement, rapportent les médias nationaux.

Cet accord devrait être officialisé jeudi, une fois que les six partis qui formeront la future coalition - socialistes, démocrates-chrétiens et libéraux francophones et flamands - auront relu les 180 pages de l'accord de gouvernement.

Pour la première fois depuis plus de trente ans, un francophone, le socialiste wallon Elio Di Rupo, prendra la tête d'un gouvernement belge, une tâche généralement dévolue aux Flamands, majoritaires dans le pays.

Les partis étaient parvenus à s'entendre samedi sur le budget 2012, dernier obstacle majeur à la formation du gouvernement après l'accord politique de septembre sur le découpage des circonscriptions électorales, principale pierre d'achoppement entre Wallons et Flamands.

La Belgique est sans gouvernement depuis les élections législatives de juin 2010, qui avaient vu les séparatistes flamands de la N-VA arriver en tête.

Julien Toyer, édité par Jean-Philippe Lefief

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.