Soiree electorale avec Maryse Joissains
Soiree electorale avec Maryse Joissains © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MERCIER / PHOTOPQR/LA PROVENCE/MERCIER

Comme chaque jeudi, France Inter vous emmène dans une ville pour les municipales. Ce matin, Aix-en-Provence, à quelques encablures de Marseille. L'UMP Maryse Joissains, brigue un troisième mandat. Mais la division de la droite compromet sa réélection.

Maryse Joissains-Masini est la maire sortante, et pour elle, son bilan lui assure d'avance la victoire. Inconcevable de ne pas embrayer sur un troisième mandat, même si elle a été battu aux dernières législatives. Et pourtant, face à elle, les adversaires se multiplient, à gauche comme à droite.

Le reportage de Laurent Gauriat

Ce ne sont pas seulement des partis mais surtout des personnalités qui s'affrontent pour diriger Aix-en-Provence. Maryse Joissains-Masini se présente sous l'étiquette UMP mais qu'on ne s'y trompe pas, son camp est divisé.

François-Xavier De Peretti est un ancien adjoint au maire. Lui prône le rassemblement et il a d'ailleurs constitué sa liste avec d'anciens socialistes. Autre adversaire de droite : Bruno Genzana, actuel adjoint au maire. Il a "le sentiment que Maryse Joissains ne peut plus gagner". En 2009, après une invalidation du premier scrutin, elle gagne finalement de 187 voix et embraye sur une second mandat de maire. Mais en 2012, Maryse Joissains-Masini perd son siège de député, remplacée par un socialiste. Il était donc normal pour Bruno Genzana de présenter une alternative pour que la ville reste à droite. Sauf que c'est justement cet éparpillement qui pourrait écarter la droite. D'autant qu'un candidat Front National a aussi fait son apparition. Le FN n'avait pas présenté de liste en 2009 mais son score pourrait bien faire des envieux.

Du pain bénit pour la gauche ?

Le socialiste Edouard Baldo a donc une carte à jouer, face aux divisions de la droite et aux ressentiments. Et pourtant, la partie n'est pas gagnée d'avance. Là aussi, on peut craindre une dispersion des voix entre les écologistes et la gauche de la gauche. Une éventualité qui ne fait pas peur à Edouard Baldo : "Si éparpillement il y a, il sera modéré. Et toute la gauche se retrouvera au final."

Le reportage d'Olivier Martocq

Les candidats aux élections municipales d'Aix-en-Provence

UMP - Maryse Joissains-Masini

PS - Edouard Baldo

DV CENTRE - François-Xavier De Peretti

UDI - Bruno Genzana

EELV - François Hamy

EXG - Naja Jennane

FG - Anne Mesliand

FN - Catherine Rouvier

SANS ETIQUETTE - Jean-Louis Keita

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.