Anne Hidalgo
Anne Hidalgo © REUTERS/Stephane Mahe

Anne Hidalgo souhaite fusionner commune et département de Paris en une seule collectivité, redessiner les arrondissements et récupérer une bonne partie des pouvoirs du préfet de police, selon une note adressée à François Hollande et révélée par Le Monde.

Dans cette note confidentielle adressée ce mois-ci au Président et au Premier ministre, la maire PS présente ses projets de modification des pouvoirs dans la capitale.

Pour la maire de Paris, il s'agit d'abord de rationaliser l'organisation administrative de Paris, qui est à la fois une commune et un département avec deux budgets distincts, au moment où émerge le projet de Grand Paris.

Anne Hidalgo explique :

Je suis allée jusqu'au bout de ce que je pouvais faire pour mutualiser les services et les compétences de la commune et du département. Pour franchir un pas supplémentaire, il faut un texte législatif.

Faire évoluer la carte des arrondissements

Au vu des écarts de population considérables entre les arrondissements - le Ier , par exemple, compte quinze fois moins d'habitants que le XVe - la maire deut revoir la carte des vingt arrondissements qui date de 1859.

Si Anne Hidalgo veut donner à la capitale une bonne partie des pouvoirs du préfet de police, comme les autres maires, face à une préfecture de police qui a aujourd'hui autorité sur de grands axes de circulation, l'urbanisme de certains quartiers ou la réglementation des débits de boisson, elle ne souhaite pas récupérer le maintien de l'ordre : "assurer la sécurité à Paris doit relever de l'Etat surtout dans une période de menace terroriste", écrit-elle selon le journal.

Ces propositions auraient été accueillies avec bienveillance par l'exécutif et un projet de loi pour modifier le statut de Paris pourrait être examiné au Parlement début 2016.

Des propositions qui font réagir, reportage de Marie-Gaëtane Comte

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.