Emmanuel Macron a déclaré mardi respecter la "liberté" de Nicolas Hulot, qui a annoncé sa démission de son poste de ministre de la Transition écologique, et assuré de son propre engagement "absolu et constant" en faveur de l'environnement.

Emmanuel Macron souhaite que la démission de Nicolas Hulot "n'enlève rien à son engagement"
Emmanuel Macron souhaite que la démission de Nicolas Hulot "n'enlève rien à son engagement" © AFP / LUDOVIC MARIN

Le chef de l'Etat est à Copenhague ce mardi aux côtés du Premier ministre danois. lors d'une conférence de presse, il a réagi à la démission surprise de son ministre de la transition énergétique :

C'est une décision personnelle qu'il a prise. Si j'ai choisi Nicolas Hulot il y a quinze mois, c'est parce qu'il est entre autre un homme libre et donc je respecte sa liberté. 

1 min

Emmanuel Macron : "C'est une décision personnelle que Nicolas Hulot a pris ce matin"

Par

Pour répondre aux propos de Nicolas Hulot, qui a expliqué démissionner car il ne se sentait pas soutenu, le Président de la République a tout de même tenté de persuader les Français : 

En quinze mois, ce gouvernement a fait plus qu'aucun autre dans la même période sur ce sujet. Demandez à quiconque si la France est absente du sujet international sur le climat. J'ai pris des engagements face aux Français sur ces sujets essentiels (....) c'est un combat qui ne se fait pas du jour au lendemain, il implique de se confronter au réel, il vaut mieux que les petites phrases. Il implique un travail qui va se poursuivre et un engagement qui sera constant et absolu de ma part

Pour trouver un remplaçant à Nicolas Hulot, c'est officiellement le Premier ministre qui est à la manœuvre. Edouard Philippe a annoncé mardi matin qu'il ferait "des propositions" dans les "jours qui viennent" à Emmanuel Macron. Un remplaçant dont le profil sera scruté de près, notamment par les écologistes, tant Nicolas Hulot était apparu, lors de sa nomination, comme la caution écologiste de gauche dans un gouvernement dirigé par un Premier ministre issu des rangs de la droite.

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.