Cécile Duflot, Noel Mamere, Pascal Durand, et Yannick Jadot
Cécile Duflot, Noel Mamere, Pascal Durand, et Yannick Jadot © Francois Lafite/Wostok Press/Maxppp

Les Verts se réunissent à Angers sur fond de crise interne l'annonce du départ de Noël Mamère et celle du secrétaire national Pascal Durand qui renonce à briguer un nouveau mandat à la tête de la formation.

Les Verts se réunissent à Angers sur fond de crise interne l'annonce du départ de Noël Mamère et celle du secrétaire national Pascal Durand qui renonce à briguer un nouveau mandat à la tête de la formation

Les militants sont désabusés aux journées d’EELV. Le départ tonitruant de Noël Mamère qui a dénoncé le manque d’idées dont fait preuve son parti et le sort fait à Pascal Durand, remet à la une les divisions internes et l’existence de qu’on appelle « La firme », c'est-à-dire Cécile Duflot et son entourage.

Le parti est devenu une addition d'ambitions personelles. L'ambition collective tout le monde la cherche

Le reportage à Angers de Stéphane Leneuf

Pascal Durand : "ce parti a une capacité à se detruire et à se ridiculiser qui me stupéfie"

Pascal Durand avait été vertement critiqué, en interne, après son ultimatum au président de la République pour exiger des actes en matière de transition énergétique. Un traitement jugé "humiliant" par Noël Mamère.

Invité du journal de 13h de Claire Servajean, Pascal Durand a dénonce "le syndrome 'village gaulois' des écologistes où chacun pense détenir la vérité et critique les autres"

Il y a un moment où l'intérêt général doit primer sur l'intérêt individuel, les enjeux de pouvoir et les coups de couteau dans le dos

Pascal Durand

Pascal Durand ne quitte toutes fois pas la vie du parti puisqu'il pourrait être tête deliste en Ile-de-France lors des prochaines élections européennes fin mai

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.