[scald=60059:sdl_editor_representation]NEW YORK (Reuters) - Le président Barack Obama arrive en tête de la liste 2011 des hommes les plus puissants du monde dressée par le magazine Forbes.

Il devance le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, deuxième, et le président chinois, Hu Jintao, troisième.

L'an dernier, le chef de l'Etat chinois arrivait en tête de la liste.

La chancelière allemande Angela Merkel est quatrième.

"Les Etats-Unis restent sans conteste la nation la plus puissante au monde, dotée de l'économie la plus novatrice et la plus forte et de la force armée la plus efficace", écrit Forbes.

Le chef historique d'Al Qaïda, Oussama ben Laden, a été tué début mai au Pakistan par des commandos américains après dix ans de clandestinité, et les Etats-Unis se sont joints à l'intervention de l'Otan en Libye qui a abouti à la mort de Mouammar Kadhafi le mois dernier.

Le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, arrive en cinquième position dans ce palmarès - et le premier des chefs d'entreprise - grâce à l'action de sa fondation en faveur d'un vaccin contre le paludisme qui a récemment passé avec succès un test clinique essentiel.

Mark Zuckerberg, 27 ans, à la tête du réseau social Facebook, passe de la 40e à la 9e place, entre le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke (8e), et le Premier ministre britannique, David Cameron (10e).

"Ce que la CIA n'a pu faire en 60 ans, Zuck (Zuckerberg) l'a fait en sept: savoir ce que pensent, lisent et écoutent 800 millions de personnes", juge le magazine.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite arrive à la 6e position devant le pape Benoît XVI.

Edward McAllister, Guy Kerivel pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.