Dans une vidéo diffusée ce jeudi, l'ancien président américain apporte son soutien au candidat d'En Marche.

Barack Obama apporte son soutien à Emmanuel Macron dans une vidéo.
Barack Obama apporte son soutien à Emmanuel Macron dans une vidéo. © Capture écran de la vidéo de Barack Obama

Barack Obama et Emmanuel Macron s'étaient déjà entretenus quelques instants au téléphone quelques jours avant le premier tour. L'ancien président américain avait tenu à souhaiter "bonne chance" au candidat d'En Marche. Emmanuel Macron avait d'ailleurs posté quelques extraits de cet échange sur son compte Twitter avec ce message : "Continuons à défendre nos valeurs progressistes. Merci pour cette discussion."

Ce jeudi, c'est dans une vidéo diffusée sur Internet que Barack Obama a tenu à dire tout le bien qu'il pense d'Emmanuel Macron. Dans un message d'un peu plus d'une minute, Barack Obama explique que "l'élection française est d'une importance capitale pour l'avenir de la France et les valeurs que nous chérissons, parce que la réussite de la France importe au monde entier."

J'admire la campagne qu'Emmanuel Macron a menée. Il a défendu des valeurs progressistes (...). Je veux que vous sachiez que je soutiens Emmanuel Macron pour aller de l'avant

Et le jeune retraité de la Maison-Blanche de conclure en français : "En Marche ! Vive la France !"

Pour la porte-parole d'Emmanuel Macron, Laurence Haïm, interrogée sur franceinfo, "l'ancien président et son équipe ont eu envie de faire plus, de montrer qu'ils s'intéressaient au sort de la France et de l'Europe dans un monde difficile. Dans ce monde où le populisme touche les classe moyennes anxieuses, il y a des anciens dirigeants comme Barack Obama qui veulent faire des choses au nom de la démocratie et qui ont envie d'apporter un soutien important à des gens comme Emmanuel Macron".

L'actuel président américain Donald Trump a, lui, déclaré que "Marine Le Pen serait la plus ferme sur la question de la fermeture des frontières et pour lutter contre ce qui se passe en France", sans pour autant lui apporter son soutien.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.