[scald=94905:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie François Baroin a jugé choquants lundi les propos du candidat socialiste François Hollande qui a accusé Nicolas Sarkozy d'avoir mis en place un "Etat UMP".

"C'est assez choquant, nous sommes un pays très structuré, c'est normal de travailler avec des gens de confiance, ça ce n'est pas choquant, c'est anormal de prendre l'opinion publique à témoin pour jeter l'anathème sur des grands serviteurs de l'Etat", a-t-il déclaré au micro d'Europe 1.

"La France est peuplée de hauts fonctionnaires de grand niveau, de grand talent qui ont travaillé pour des gouvernements de gauche ou pour des gouvernements de droite. C'est d'ailleurs le propre de la haute fonction publique française, c'est d'être capable d'assurer la continuité de l'Etat quels que soient les changements politiques, a-t-il ajouté.

Lors d'une intervention sur BFM-TV dimanche soir, François Hollande s'en est pris à "l'Etat UMP".

"Il y a eu un Etat UMP qui s'est installé (...) Donc nous aurons à remettre, sans qu'il y ait de brutalité, d'excès, l'Etat républicain à sa place", a déclaré le candidat socialiste, favori dans les sondages pour l'élection présidentielle du printemps.

"Aucun de ceux qui aujourd'hui exercent des responsabilités et qui sont loyaux n'auront à s'inquiéter, mais en revanche, ceux qui sont liés à ce système auront à laisser la place à d'autres."

Marine Pennetier, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.