Manuel Valls et François Hollande sur le perron de l'Elysée
Manuel Valls et François Hollande sur le perron de l'Elysée © MaxPPP/Christophe Petit Tesson

La dernière livraison du baromètre politique BVA pour France Inter, L'Express, Orange et la presse quotidienne régionale confirme la très mauvaise opinion qu'ont les Français de François Hollande et au contraire la bonne appréciation qu’ils ont du nouveau Premier ministre Manuel Valls.

La popularité de François Hollande au plus bas

François Hollande reussit la performance de perdre 7 points de popularité par rapport à l'enquête du mois de mars et se retrouve à 21% de bonnes opinions. Le Président bat une nouvelle fois un record d’impopularité (le sien). Il s'agit du score le plus bas jamais mesuré par BVA dans ce baromètre sur le chef de l’Etat créé en 1981

Si le mois dernier 79% ses sondés demandaient un remaniement ministériel, une fois le remaniement effectué, le chef de l'Etat n'en tire aucun bénéfice coté popularité.

Pour son entrée à Matignon, Manuel Valls dispose d'un large soutien

52% des interviewés ont une bonne opinion de Manuel Valls en tant que Premier ministre, contre 47% en ayant une mauvaise opinion.

C'est le paradoxe de l'exécutif. Si François Hollande bat tous les records d'impopularité, Manuel Valls recueille des opinions nettement plus favorables, à un niveau très rare, même, en ce qui concerne les changements de Premier ministre.

Les explications d'Erwan Lestrohan, directeur d'études chez BVA Opinion. Il répond à Angélique Bouin

Efficacité versus justice

23% seulement, des personnes interrogées jugent que la politique menée par François Hollande et le gouvernement est juste (-4pts). 11% considèrent qu’elle est efficace (-5pts). Une satisfaction qui se dégrade encore et montre l'ampleur du travail que les français attendent de Manuel Valls.

Qui, pour faire mieux que le PS ?

Si l’UMP était au pouvoir, 40% des Français estiment que ce parti ferait plutôt mieux que le gouvernement actuel. Si ce taux progresse d’un point depuis décembre 2013, on remarque surtout que la part de Français jugeant que l’UMP ferait "plutôt moins bien" n’est plus que de 19% (contre 27% en décembre 2013).

Contrairement à l'UMP, le Front national ne bénéficie pas de ses victoires aux municipales sur le plan de sa crédibilité nationale. Seuls 22% des Français jugeant que ce parti au pouvoir ferait mieux que le gouvernement actuel, un score en baisse de 2 points par rapport à décembre 2013.

A droite, c'est Alain Juppé le préféré des français

Si Nicolas Sarkozy reste le candidat préféré des sympathisants UMP, Alain Juppé réduit nettement son écart et reste le préféré des français de toutes tendances (35%), un score qui progresse 3 points et le place devant Nicolas Sarkozy (23%, -4pts), François Fillon (12%, +1pt), Bruno Le Maire (8%, =), Nathalie Kosciusko-Morizet (7%, +1pt), Xavier Bertrand (3%, +1pt) et Jean-François Copé (2%,=).

►►► POUR EN SAVOIR PLUS | La dernière livraison du baromètre politique BVA

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.