hollande dans l'entonnoir de l'après-municipales
hollande dans l'entonnoir de l'après-municipales © reuters

La dernière livraison du baromètre politique BVA pour France Inter, L'Express, Orange et la presse quotidienne régionale confirme la très mauvaise opinion qu'ont les Français de l'exécutif. 79% d'entre eux demandent un remaniement ministériel.

Interrogés dimanche, jour du premier tour des élections municipales, les Français ont de nouveau rejeté massivement la politique menée par François Hollande et Jean-Marc Ayrault. L'exécutif est donc "stable à un niveau catastrophique", note le directeur de BVA, Gaël Sliman. 71% des personnes interrogées déclarent avoir une mauvaise opinion du chef de l'Etat et 74% du premier ministre.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Le baromètre complet (PDF)

Pour Gaël Sliman, le message est clair :

Le vote sanction du premier tour des élections municipales ne peut pas avoir "pris en traître" l'exécutif. Depuis le début de l'année, le président se situe au niveau record de moins de 30% de bonnes opinions.

Conséquence directe, les Français réclament massivement un remaniement ministériel (79% des personnes interrogées), voire un changement de premier ministre (69%).

Manuel Valls reste le ministre préféré des Français

Manuel Valls fait toujours figure de candidat sérieux pour Matignon. Sa cote d'influence a beau reculer de trois points, le ministre de l'Intérieur demeure la personnalité gouvernementale préférée des Français (mais pas des sympathisants de gauche). Il a malgré tout de la concurrence : Martine Aubry gagne deux points et Laurent Fabius en grapille sept.

A droite, "le maire de Bordeaux reste la star de notre cote d'influence et le candidat préféré des Français", explique Gaël Sliman. Les sympathisants de droite, eux, restent fidèles à l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy.

► ► ► CONSULTER | Les résultats du premier tour des municipales ville par ville

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.