alain juppé largement réélu à bordeaux
alain juppé largement réélu à bordeaux © reuters

Alain Juppé apparaît plus que jamais comme le sauveur à droite en occupant la première place du baromètre BVA-Orange pour France Inter, L'Express et la presse régionale, tandis que Nicolas Sarkozy chute de six points après l'affaire Bygmalion.

Selon cette enquête, le maire de Bordeaux, stable à 56%, devance le président du MoDem François Bayrou (44%, +5) et l'ex-ministre UMP du Budget François Baroin (40%, +1).

L'ex-Premier ministre UMP François Fillon est aussi le grand gagnant de la crise à l'UMP, en hausse de 3 points auprès des Français (38%) et de 5 points auprès des sympathisants de droite (54%). Jean-Pierre Raffarin, le troisième "sage" du triumvirat formé avec Alain Juppé et François Fillon pour assurer l'intérim à la tête de l'UMP jusqu'à un congrès extraordinaire du parti progresse lui aussi, gagnant 2 points auprès des Français (31%).

Nicolas Sarkozy (31%, -6)n'arrive qu'en septième position. Aux antipodes de ses trois successeurs, l'ex-président de l'UMP Jean-François Copé, démissionnaire après l'éclatement du scandale des fausses factures liées à la campagne présidentielle de 2012, s'effondre, étant largement dernier et tombant au niveau record de 8% de cote d'influence (-8 points).

L'image de l'UMP écornée

Le parti lui aussi est durement frappé en termes d'image. L'UMP chute de 8 points, passant de 39% à 31% et se situant désormais à des niveaux très proches du PS (28%) et du FN (26%).

►►► ALLER PLUS LOIN | UMP : la bombe Bygmalion

Ce sondage a été réalisé les 27 et 28 mai auprès d'un échantillon de 1.093 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.