Emmanuel Macron fait douter, Benoît Hamon s'envole et François Fillon chute fortement selon le baromètre politique d'Odoxa pour France Inter, la presse régionale et l'Express.

Si les Français interrogés apprécient Emmanuel Macron, ils sont 66% à douter de sa capacité à être un bon président de la République et 58% à penser qu'ils n'a pas de projet pour la France
Si les Français interrogés apprécient Emmanuel Macron, ils sont 66% à douter de sa capacité à être un bon président de la République et 58% à penser qu'ils n'a pas de projet pour la France © AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Popularité ne rime pas toujours avec présidentiable. Dans l'édition de février du baromètre* politique d'Odoxa pour France Inter, la presse régionale et l'Express, le créateur du mouvement "En marche !" conserve un niveau global de popularité élevé, avec 48% de bonne ou très bonne opinion.

S'il est toujours jugé "dynamique" (73% des personnes interrogées), s'il "incarne le renouveau" (56%), Emmanuel Macron recule dans l'opinion. Seuls 46% des français sondés l'estiment "compétent", soit 14 points de moins qu'en novembre dernier et un tiers de l'échantillon seulement le juge "capable de faire un bon président de la République" (33%), contre 41% en novembre dernier. Enfin, plus de la moitié des personnes interrogées estiment que s'il n'a toujours pas présenté son programme, c'est en réalité "parce qu'il n'a toujours pas une idée bien précise de son projet pour la France" (58%).

► ALLER PLUS LOIN | Quels sont ces électeurs que Macron séduit ?

3 min

S baromètre odoxa Macron WEB

François Fillon plombé par ses affaires, remontée fulgurante de Benoît Hamon

Emmanuel Macron reste cependant en tête du palmarès de l'adhésion avec 37 %. Alain Juppé, en deuxième position, remonte légèrement avec 35% d'adhésion suivi de Benoît Hamon, qui gagne 10 points et se place en troisième position (33% dont 10% de soutien et 23% de sympathie) ex-æquo avec Jean-Luc Mélenchon.

Avec 22% d'adhésion, François Fillon dégringole du podium pour se placer à la dixième place, après François Bayrou et Marine Le Pen. Il est talonné par d'autres ténors Les Républicains, à savoir François Baroin (21%) et Xavier Bertrand (20%). Un effet logique des affaires qui entourent le candidat LR depuis les révélations du Canard enchaîné concernant sa femme, Peneloppe Fillon, en janvier dernier.

► ALLER PLUS LOIN | Le Fillon Gate

François Fillon qui récolte même un rejet significatif et se place sur la troisième place des personnalités politiques les moins appréciées avec 50% de rejet, dix points de plus qu'en novembre 2016, quand Benoît Hamon et Emmanuel Macron se situent respectivement à 28 et 26%.

► ALLER PLUS LOIN | Consulter le baromètre politique Odoxa pour France Inter - la presse régionale - L'Express

François Hollande toujours impopulaire

Côté exécutif, près de 8 Français sur 10 estiment toujours que François Hollande est un "mauvais président de la République" (79%). Un niveau très bas qui remonte pourtant : après avoir gagné un point en décembre et deux en janvier, il grimpe encore timidement d'un point en février.

Renoncer à briguer un second mandat ne paie que peu auprès de l'ensemble des personnes sondées, mais a permis au socialiste de redorer son image à gauche : 50 % des sympathisants de gauche estiment désormais qu'il est "un bon Président", une progression de 5 points par rapport à janvier 2017.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve reste quant à lui stable, avec un niveau de popularité deux fois supérieur à celui du Président. Pour 40% de l'échantillon, il est estimé comme étant "un bon Premier ministre" et reste très apprécié des sympathisants de gauche (64%) mais aussi de ceux de droite : 37% d'entre eux le jugent "bon", quand ils ne sont que 3% à avoir une opinion positive envers François Hollande.

*Enquête réalisée par Internet les 8 et 9 février 2017 auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 1001 personne âgées de 18 ans et plus.

© Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.