[scald=83753:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le dirigeant centriste François Bayrou se hisse en tête du palmarès Ipsos-Le Point en janvier, passant en cinq

mois de la 14e à la première place avec 56% de jugements favorables, le candidat socialiste François Hollande faisant presque jeu

égal.

Le baromètre diffusé lundi montre une nouvelle dégradation de la popularité de Nicolas Sarkozy à 63% d'opinions négatives (+2

points) contre 34% d'opinions favorables (-2).

La cote du Premier ministre, François Fillon, reste stable, à 45% d'opinions positives (+1 point) contre 49% d'avis contraires (+1).

Outre François Bayrou, qui gagne vingt points en cinq mois et redevient l'homme politique préféré des Français comme en mars

2007, François Hollande enregistre son meilleur score depuis la primaire d'investiture d'octobre dernier avec lui aussi 56% d'opinions

positives mais un peu plus d'avis défavorables (38%).

Le candidat socialiste se classe en deuxième position derrière le président du Mouvement Démocrate (35% d'avis défavorables).

La progression est également notable pour le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui gagne 7 points à 37%

d'opinions positives (43% d'avis contraires), ainsi que Marine Le Pen, candidate du Front national, qui gagne quatre points à 32%.

L'enquête a été réalisée par téléphone les 13 et 14 janvier auprès d'un échantillon national de 948 personnes représentatif de la

population française âgée de 18 ans et plus.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.