[scald=113949:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le centriste François Bayrou pourrait "sûrement" être nommé Premier ministre par Nicolas Sarkozy, considère le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Ancien ministre dans des gouvernements de droite, le candidat du MoDem à l'élection présidentielle reste nébuleux quant à sa volonté de prendre parti pour l'un des deux qualifiés pour le second tour de scrutin, le 6 mai.

A la question du Figaro Magazine "François Bayrou pourrait-il être le Premier ministre de Nicolas Sarkozy ?", Alain Juppé répond: "Sûrement".

"Il n'est pas socialiste, et ce qu'il propose est aux antipodes de ce que propose François Hollande", argumente Alain Juppé, lui-même souvent cité comme un candidat sérieux pour Matignon si Nicolas Sarkozy est réélu.

François Bayrou "est aujourd'hui critique vis-à-vis de Nicolas Sarkozy, mais c'est le jeu de la campagne électorale. J'espère qu'au second tour, il retrouvera sa famille", ajoute le chef de la diplomatie française.

Nicolas Sarkozy a laissé entendre qu'il pourrait reprendre sa politique d'ouverture s'il était reconduit à l'Elysée. "Est-ce que le président et le Premier ministre doivent être forcément de la même couleur politique ? Ce n'est inscrit nulle part", a dit le chef de l'Etat la semaine dernière.

Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.