L'UMP a choisi un proche de François Fillon, le député de Paris Pierre Lellouche pour être deuxième de liste dans le VIIIe arrondissement aux municipales. Grand perdant de ce choix, le copéiste Charles Beigbeder est l'invité du journal de Patrick Boyer.

Charles Beigbeder est amer. Il regrette l'absence de chefs d'entreprises dans l'opposition au Conseil de Paris et critique la stratégie de Nathalie Kosciusko-Morizet. Il pense que NKM est dans "des combines d'appareil" , pense que la campagne est "mal partie" et se dit "médusé" par le soutien de Bernadette Chirac à Xavière Tibéri.

NKM n'écoute pas suffisamment, elle devrait passer plus de temps avec les troupes sur le terrain.

Charles Beigbeder
Charles Beigbeder © PHOTOPQR/NICE MATIN / Jean-François OTTONELLO / PHOTOPQR/NICE MATIN / Jean-François OTTONELLO

Pierre Lellouche est désormais deuxième de liste derrière Martine Mérigot de Treigny. L'enjeu de cette désignation est la garantie d'être élu au conseil de Paris. Depuis novembre, le différend entre Pierre Lellouche et Charles Beigbeder empoisonnait NKM et l'UMP. Il est désormais réglé, Pierre Lellouche annonce avoir évité "une guerre fratricide".

Charles Beigbeder doit préciser ses intentions lors d'une conférence de presse le 7 janvier. il confirme son intention de devenir conseiller de Paris en mars.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.