La rentrée politique
La rentrée politique © Radio France

et avant la rentrée et les universités d'été de chaque parti prévues dans une semaine, il y a la pré-rentrée. A droite l'organisateur est Laurent Wauquiez, à gauche, c'est Arnaud Montebourg.

Sans costume, ni cravate, à la bonne franquette, l'actuel ministre du Rédressement productif reçoit chaque année, à Frangy-en-Bresse une personnalité qui a le vent en poupe au sein du parti.

Une fête qui fait office de barômètre de popularité : Ségolène Royal en 2006, juste avant sa candidature à la présidentielle, Manuel Valls en 2007, Benoît Hamon en 2009 et Claude Bartolone, invité d'honneur ce dimanche.

Alors qu'on lui prête en ce moment des ambitions pour Matignon, le président de l'Assemblée Nationale est bienvenue en terre bressane, lui qui avait donné raison à Arnaud Montebourg en novembre dernier dans l'épineux dossier de Florange.

Reste à savoir, si le titulaire du perchoir, jouera le jeu de la Fête de la Rose "made in France" jusqu'à porter la fameuse marinière, chère à Arnaud Montebourg. La fédération PS de Saône-et-Loire en a commandé 400 pour l'occasion.

Le même jour, ce sont les chaussures de randonnés qui seront de rigueur en Haute-Loire avec l'ascension du Mont Mézenc emmenée par l'UMP, Laurent Wauquiez, qui va réunir autour de lui les parlementaires de son courant : la droite sociale. cen concept de fête ou de "pélerinage", traditionnel à gauche, plait maintenant beaucoup à l'opposition.

Benjamin Illy

Contrairement à l'an dernier, Eric Ciotti et Valérie Pécresse font défaut. Laurent Wauquiez sera donc seule tête d'affiche au sommet ce qui ne devrait pas lui déplaire.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.