jean-louis borloo tente de démarquer l'udi de l'ump en vue des municipales
jean-louis borloo tente de démarquer l'udi de l'ump en vue des municipales © reuters

Pas de retour politique dans l'immédiat pour l'ancien ministre. Celui qui a démissionné de tous ses mandats est le nouveau président du club de football de Valenciennes qui évoluera en Ligue 2.

C'est une nouvelle surprise dans la carrière de Jean-Louis Borloo : si en avril dernier, l'ancien ministre a renoncé à ses mandats politiques pour raisons de santé, il est devenu ce vendredi président du Valenciennes Football Club. C'est son prédécesseur Jean-Raymond Legrand qui l'a annoncé.

Le club, en proie à de graves problèmes financiers, vient d'être réintégré en Ligue 2 de football par la direction nationale de contrôle de gestion (DNCG). VA a été sauvé d'une descente en National (3e division) grâce à plusieurs investisseurs locaux, aux collectivités et au soutien de l'ancien maire de la ville, Jean-Louis Borloo. Le VA FC a ainsi pu présenter un budget d'environ 12 millions d'euros pour la saison prochaine.

Il ne signe pas son retour

Faut-il y voir un retour dans la vie publique de Jean-Louis Borloo ? Apparemment non car l'ancien ministre centriste, qui n'a pas pris part à la campagne des élections européennes prévient :

Je ne serai qu'une caution, en aucun cas je reprendrai une présidence opérationelle. Je suis fatigué, je dois me ménager. J'ai embarqué avec tout le monde, je reste pour être le garant de la bonne tenue des opérations. A quelle place, je ne sais pas.

Jean-Louis Borloo est en fait le président de la holding qui va contrôler le VA FC. Le club se dotera d'un nouveau président la semaine prochaine, et "ce ne sera pas moi", tempère Borloo.

Ce n'est pas la première fois que Jean-Louis Borloo prend la tête du club de Valenciennes. Il l'avait déjà présidé à la fin des années 1980 avant de devenir le maire de la ville en 1989.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.