[scald=80351:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Christine Boutin, qui fut ministre au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, a évoqué vendredi la possibilité de soutenir le centriste François Bayrou pour l'élection présidentielle du printemps en France.

Invitée sur Canal +, la présidente du parti chrétien-démocrate a évoqué ses difficultés à recueillir les 500 signatures nécessaires pour présenter sa propre candidature, accusant les grands partis comme le PS et l'UMP de mettre des bâtons dans les roues d'autres candidats.

"Si la droite assume le déni de démocratie, je ne peux pas soutenir celui qui participerait à ce déni de démocratie", a déclaré l'ancienne ministre du Logement.

"Il y a d'autres candidats qui pourraient avoir mon soutien", a-t-elle ajouté.

Interrogée sur un éventuel soutien au président du Mouvement démocrate (MoDem), François Bayrou, elle a répondu : "C'est possible, oui".

Le mois dernier, Christine Boutin avait menacé de "lâcher une bombe atomique dans la campagne de Nicolas Sarkozy" si le blocage des parrainages persistait.

Comme elle, la candidate du Front national Marine Le Pen, a alerté jeudi sur le risque d'être éliminée de la course à la présidentielle faute d'obtenir les parrainages nécessaires et appelé à une réforme du système en vigueur.

Elizabeth Pineau, édité par Gregory Schwartz

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.