Brignoles, élections cantonales 1er tour
Brignoles, élections cantonales 1er tour © ©PHOTOPQR/NICE MATIN/Frank Muller / ©PHOTOPQR/NICE MATIN/Frank Muller

Le candidat du Front national, Laurent Lopez sort vainqueur de l'élection cantonale de Brignoles, dans le Var face à l'UMP avec 53,43% des voix. Pour ce deuxième tour du scrutin, le taux de participation était en nette hausse par rapport au premier tour, à 45,26% contre 33,4% au premier tour.

Plus qu'une victoire du Front national, c'est pour beaucoup une défaite des partis "traditionnels". Sur cette élection, le front républicain a déçu à gauche comme à droite.Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine, joint par Stéphane Leneuf.

Thierry Mandon, porte-parole des députés socialistes à l'Assemblée.

La participation n'a pas non plus changé grand chose : on pensait que l'abstention favorisait systématiquement le FN, mais au final Brignoles devient là aussi un contre-exemple. À l'arrivée, Laurent Lopez devient donc le deuxième conseiller général FN de France, dans une assemblée départementale qui compte 43 élus.

Le reportage à Brignoles de Marie-Christine Lauriol.

Participation en hausse

Le taux de participation au second tour de l'élection cantonale partielle de Brignoles (Var), pour laquelle le candidat du FN part favori, est en nette hausse dimanche par rapport au premier tour, a indiqué la préfecture du Var.

Au terme du scrutin, la participation est de 45,26% contre 33,4% dimanche dernier au niveau du canton.

Au premier tour

A la faveur d'une forte abstention, près de sept électeurs sur dix n'ayant pas voté, le candidat d'extrême droite Laurent Lopez a obtenu plus de 40% des voix à Brignoles devant l'UMP Catherine Delzers à près de 21%.

Le communiste Laurent Carratala a obtenu moins de 15% des voix et l'écologiste Magda Igyarto-Arnoult moins de 9%, soit moins que le dissident d'extrême droite Jean-Paul Dispard. Laurent Carratala, qui était soutenu par le PS, a appelé à voter pour le candidat UMP au second tour.

POUR ALLER PLUS LOIN > Le FN largement en tête au premier tour

Arrivé en tête avec une confortable avance (40,4%) devant la candidate UMP Catherine Delzers (20,8%), le candidat FN Laurent Lopez, est en bonne position pour reconquérir ce canton que le FN avait déjà gagné, de cinq voix, en 2011, parmi les deux alors gagnés en France, avec Carpentras-nord (Vaucluse).

"Nous avons fait sauter le verrou du front républicain", se réjouit Marion Maréchal Le Pen.

Après l'annulation du scrutin, le maire PCF de Brignoles, Claude Gilardo, l'avait à son tour gagné en 2012, de treize voix, avant une nouvelle annulation. La présidente du FN Marine Le Pen, qui était venue soutenir son candidat, au premier tour, a salué "une poussée, assez spectaculaire", revendiquant pour sa formation le titre de "premier parti de France".

Mais la "poussée" du FN à Brignoles doit être nuancée dans un scrutin avant tout marqué par une forte abstention, de près de 67%, au détriment des partis de gauche, éliminés.

ECOUTER > Bonjour chez vous de Caroline Cartier à Brignoles chez Fabien et Malika

Brignoles, résultats
Brignoles, résultats © IDE
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.