jean-françois copé riposte
jean-françois copé riposte © reuters

Le parquet de Paris a ouvert le 5 mars une enquête préliminaire sur les pratiques de la société Bygmalion, une société gérée par deux proches de Jean-François Copé.

L'affaire avait été révélée par l'hébdomadaire Le Point le 27 février, dans un article qui accusait la société Bygmalion d'avoir surfacturé des prestations pour l'UMP durant la campagne présidentielle et Jean-François Copé d'avoir favorisé la société de communication fondée par ses proches.

Benoît Collombat

Jean-François Copé qui a "riposté" à la sortie du papier du Point en dénonçant un acharnement de l'hebdomadaire, s'est s'engagé à rendre publique la comptabilité de l'UMP en échange d'une même transparence des autres partis et des médias mais en enfermant jusque là, la comptabilité dans une pièce scellée. Vendredi le Président de l'UM a voulu se montrer serein.

Jean-François Copé au micro de Marie Eve Malouines

target="_blank" href="http://www.franceinter.fr/#"> LecturePartager

François Fillon a prévenu qu'il faudrait aborder la question après les municipales.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.