François Fillon a cité le livre "Bienvenue place Beauvau" pour justifier l'existence d'un cabinet noir à l'Elysée. Les auteurs l'évoquent mais ils n'en apportent pas la preuve.

François Fillon a cité le livre "Bienvenue place Beauvau" pour affirmer l'existence d'un cabinet noir à l'Élysée
François Fillon a cité le livre "Bienvenue place Beauvau" pour affirmer l'existence d'un cabinet noir à l'Élysée © Radio France / Valeria Emanuele

"Bienvenue place Beauvau - police, les secrets inavouables d'un quinquennat" est paru jeudi aux éditions Robert Laffont. Co-écrit par Olivia Recansens, Didier Hassous et Christophe Labbé, il a été cité jeudi soir par François Fillon pour affirmer l'existence d'un cabinet noir à l'Élysée.

De cabinet noir, il est effectivement question dans cet ouvrage. Mais les auteurs ne font que reprendre les convictions de leurs sources, dans l'entourage de Nicolas Sarkozy et Manuel Valls. C'est donc l'une de leurs pistes de travail mais à aucun moment,la preuve de l'existence d'un tel cabinet n'est apportée par les trois journalistes.

Une addition d'indices troubles et de témoignages étonnants qui interrogent

Ils évoquent cependant "une addition d'indices troubles et de témoignages étonnants qui interrogent" et où il est question de déclencher des enquêtes d'initiative policière ou de renseignement, de les reverser ensuite dans le judiciaire, c'est-à-dire de blanchir des décisions prises au départ dans un éventuel cabinet noir. S'ajoute à cela la possibilité de recevoir des notes de synthèse avec les meilleurs passages d'écoutes téléphoniques, par exemple, pour alimenter ainsi certains journalistes, si besoin.

Les auteurs rappellent que même s'il y a eu ce genre de manipulations contre Nicolas Sarkozy ou Manuel Valls, l'éventuel cabinet noir n'est pour rien dans les révélations sur François Fillon. Des journalistes qui sont bien placés pour le savoir puisque ce sont eux, en tout cas deux de ces trois co-auteurs, qui ont révélé l'affaire Fillon.

Regardez l'interview d'Olivia Recansens, co-auteure de "Bienvenue place Beauvau", qui affirme qu'avant même sa publication, des extraits du livre étaient déjà dans les mains de l'IGPN. Extrait de l'émission SECRETS d'INFO du 25 mars 2017

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.